France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les crimes de guerre des alliés
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 15 Jan - 18:00 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Daniel Laurent a écrit:
N'importe quoi.... Les moyens lourds (Chars et autres chenilles) ont ete embarque PAR VOIE FERREE vers la Normandie....
Je vous laisse, votre systematique mauvaise foi me fatigue.
Tu peux virer mon compte, Admin, merci.




Faux ! Si tu avais lu le journal de marche de la division, tu aurais vu que malgré les rampes d'accés construites à grands frais dans les gares du Sud-Ouest, le matériel lourd n'avait pas voyagé par "voie ferrée". pourquoi ? Justement en raison de l'activité des résistants qui risquaient en faisant sauter les voies d'immobiliser tout ce matériel et donc de paralyser la division, alors que les Allemands en avaient cruellement besoin sur le front... Dis moi DL, il t'arrive de réfléchir un moment ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 15 Jan - 18:00 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
WERWOLF


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2008
Messages: 81
Localisation: Deep South

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 12:43 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Daniel Laurent a écrit:
Admin a écrit:
Encore une fois, ce n'est pas réhabiliter le régime d'Hitler que de dire qu'Oradour a été une action ponctuelle de la Das Reich provoquée par les actions des maquis locaux !


Ben vouai, mais le probleme c'est qu'a Oradour il n'y avait PAS de maquis locaux...


" Il n'y a pas de maquis à Oradour ou dans son voisinage immédiat, comme l'attestent les témoignages unanimes des habitants, confortés par les rapports de l'administration de Vichy et par les principaux chefs de la résistance dans la région. Le maquis le plus proche se trouve dans les monts de Blond, une forêt à quelques kilomètres au nord. Trois autres maquis sont situés à plusieurs dizaines de kilomètres du village : à l'Est de Limoges, celui commandé par le communiste Georges Guingouin ; à l'Ouest et au Sud-Ouest d'Oradour, les maquis FTP de la forêt de Brigueuil et d'Oradour-sur-Vaynes. L'existence de ceux-ci est bien connue des habitants d'Oradour dont certains font partie des légaux du maquis, mobilisables en cas de nécessité, une telle situation étant cependant marginaleFin mai 1944, l' OKW note un « fort accroissement de l'activité des mouvements de résistance dans le sud de la France, particulièrement dans les régions de Clermont-Ferrand et de Limoges [et] l'annonce de nombreux recrutements dans l'armée secrète ». Cette analyse est confimée par le préfet régional de Limoges[11] qui note la mutliplication des actions de la résistance : 593 en mars, 682 en avril et 1 098 en mai. Les 8 et 9 juin, il n'y a pas moins de cinq accrochages entre maquisards et militaires allemands, conduisant à la capture, à la tombée de la nuit du neuf juin, à la hauteur du village de La Bussière, commune de Saint-Léonard-de-Noblat, du commandant Helmuth Kämpfe, responsable de nombreuses exactions, qui est exécuté le 10 et à celle, non loin d'Oradour, d'un autre officier, le lieutenant Gerlach.
Plusieurs membres de la Résistance se trouvent à Oradour, où ils feront partie des victimes, comme Albert Mirablon et Sarah Jakubowicz. Il existe d'autres exemples de bourgades dont la quiétude n'est pas incompatible avec la présence de réseaux de résistants, comme à Betchat, dans l'Ariège.http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_d%27Oradour-sur-Glane
il n'y avait peut etre pas de maquis a Oradour mais en tout cas il y avait des maquisards......


_________________
plutot mort que rouge .....


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 13:01 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Le rapport du Lieutenant Gerlach est donc un faux ? Les armes trouvées dans des maisons d'Oradour servaient à tirer les grives ? Bon on sait au moins que des "maquisards" passaient et re-passaient par Oradour: pour faire leurs courses, les visites au dentiste, au toubib, au curé... Le train-train, quoi !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
WERWOLF


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2008
Messages: 81
Localisation: Deep South

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 13:18 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

8 juin 1944. 15 000 hommes, 209 chars et pièces d'artillerie autoportée quittent Montauban. C'est la 2e division cuirassée (Panzer) de la Waffen SS, Das Reich. Elle va entreprendre un mouvement de 725 km qui s'achèvera quinze jours plus tard en Normandie.
[…] dans son histoire officielle de la section française du S.O.E (Spécial Operation Executive : Exécutif des opérations spéciales), le Pr Foot (Doyen des historiens britanniques et américains de la Résistance, ancien officier de renseignement de la brigade des SAS britanniques en 1944) écrivait sur la division Das Reich :
« La quinzaine de jours de retard imposée à un déplacement qui n'en exigeait que trois peut avoir contribué d'une façon décisive au succès de la mise en place par les Alliés d'une tête de pont en Normandie. Les Allemands furent si malmenés durant leur parcours qu'à leur arrivée sur le front... leur agressivité n'était plus celle du départ... La division Das Reich était tel un cobra qui, ayant agacé ses crocs contre un bâton agité devant lui, aurait considérablement perdu de sa dose de poison. »
la division das reich et la resistance d'après Max Hastings, traduit de l’anglais par René Brest, Pygmalion Gérard Watelet, Paris, 1983.

De plus etant dans la region depuis quelques temps j'ai toujours entendu parler dans les discussions d'anciens de "convois de chars SS qui remontaient vers la normandie" avec cette anecdote des vehicules camouflés, couverts de feuilles, veritables " buissons roulants" mais il n'a jamais ete question de trains, ceux ci etant comme on l'a dit constamment harcelés par les resistants et les raids aeriens alliés.


_________________
plutot mort que rouge .....


Revenir en haut
WERWOLF


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2008
Messages: 81
Localisation: Deep South

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 13:46 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Et comme quoi les anciens n'ont rien inventé.....


"Donc, à l'aube du 8 juin, de longues colonnes de véhicules et de blindés s'ébranlèrent dans un rayon de cinquante kilomètres autour de Montauban. En cahotant dans le petit jour blême elles quittèrent leurs camps et s'engagèrent sur les routes qu'elles défoncèrent dans un grand vacarme de chenilles. Organiser l'ordre de marche de 15000 hommes et de 1400 véhicules n'avait pas été une mince affaire.
Le bataillon éclaireur de Wulf — l'Aufklärungs­abteilung — ayant pris quelques minutes de retard, le groupe d'état-major du Der Führer, précédé de ses habituels motocyclistes, fonçait en direction de Cahors sans l'atten­dre. Derrière lui, soulevant un long nuage de poussière, venaient des camions, des half-tracks (Véhicule blindé, semi-chenillé)  et des véhicules de combat. Dans les half-tracks (chacun puissamment armé d'un canon) du bataillon éclaireur, les soldats mangeaient des cerises et des saucisses achetées comptant à la brune et corpulente épicière de Beaumont-de-Lomagne, leur hôtesse. Comme convenu, un intervalle de cent mètres séparait chaque véhicule pour parer aux attaques aériennes.[..]


Loin derrière le bataillon d'artillerie d'appui direct, celui des canons d'assaut automoteurs, l'état-major de la division et les unités de DCA roulaient deux bataillons de chars qui, bifurquant à Cahors, devaient emprunter la D 940 en direction de Tulle. Naturellement, si lors des manœuvres des détachements du génie avaient suivi les colonnes de blindés et avaient réparé les dégâts occasionnés au bitume des routes, ce raffinement n'était désormais plus de mise. Sur les chars qui ne devaient pas entrer en action le jour même, deux nourrices, de chacune, 160 litres d'essence, étaient arrimées derrière la tourelle — mesure essentielle vu la précarité du ravitaillement, mais inimaginable en cas d'attaque.[...]


[...]le Schirrmeister, cheville ouvrière de la maintenance de la compagnie de Pohl, galopait tout au long du convoi, talonné par ses hommes ruisselants de sueur qui s'affairaient sur l'acier brûlant. Et pourtant ils étaient reconnaissants à Pohl d'avoir resquillé des moteurs MAN pour les chars Panther de leur compagnie, car d'autres unités, moins veinardes, équipées de moteurs Daimler-Benz.....[....] etc.....

http://www.quercy.net/qhistorique/resistance/division.html
_________________
plutot mort que rouge .....


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 13:55 (2008)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Tu as parfaitement raison. L'état major allemand ne pouvait pas prendre le risque de faire traverser la France du Sud au Nord, par ses engins blindés portés par des trains qui pouvaient être des cibles de la résistance. Un train qui déraille avec une cinquantaine de chars à bord et c'est toute la division qui est salement touchée ! C'est ce qui explique les rampes de chargement inutilisées dans les gares de triage de la région Toulouse-Bordeaux.
Ajoutons à celà que le Limousin et particulièrement la zone Tulle-Limoges était un des bastions de la résistance en 1944 et que pour des raisons de sécurité, la division Das Reich était tenue de "nettoyer" les poches de maquisards qui pouvaient représenter un danger sur ses arrières alors qu'elle rejoignait le front du débarquement.
C'est pour cette raison que lorsqu'on étudie "historiquement" les affaires de Tulle et Oradour, on doit tenir compte des témoignages venant aussi des officiers de la division allemande concernée !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 17 Déc - 16:55 (2010)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés Répondre en citant

Désolé Roro, mais la question du trafic d'organes est HS ici. J'ai supprimé ton post.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:43 (2016)    Sujet du message: Les crimes de guerre des alliés

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com