France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Fallait-il juger les fuyards de Bulson?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Néness


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2007
Messages: 43
Localisation: Clermont-Ferrand

MessagePosté le: Mar 8 Jan - 17:11 (2008)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson? Répondre en citant

Le 14 mai 1940 dans le secteur de Sedan des milliers de "soldats" de la 55ème division d'infanterie cèdent à un vaste mouvement de panique et fuient car ils sont persuadés que les Allemands arrivent avec des chars(alors qu'il n'y en avait aucun).
Cette fuite a eu un rôle majeur dans l'effondrement du front Français.
Après guerre n'aurait il pas fallu les juger ?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 8 Jan - 17:11 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Thor


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2007
Messages: 42
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Mar 8 Jan - 17:23 (2008)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson? Répondre en citant

J'ai trouvé ça sur le franchissement de la meuse ça peut aider à voir
plus clair.
http://oberkampf.muddeln.free.fr/images/26-01/franchmeuse.htm


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 8 Jan - 17:24 (2008)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson? Répondre en citant

Dans ce secteur, il y avait d'avord des centaines de milliers de réfugiés (des Belges en majorité) sur les routes, terrorisés par l'avance allemande qui répandaient les nouvelles les plus invraisemblables et en plus les types de la "5ème colonne" dont c'était le boulot (certains communistes particulièrement !)
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
ATF40


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 202

MessagePosté le: Ven 15 Fév - 21:43 (2008)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson? Répondre en citant

Moi j'ai trouvé d'autres documents sur le sujet Wink
un long fil a lire :
http://atf40.forumculture.net/unites-f2/55e-di-a-sedan-t420.htm


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 16 Fév - 00:32 (2008)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson? Répondre en citant

C'est effectivement trés interessant, même si c'est long et bourré de détails. Celà dit personne n'a voulu dire que si nous avions perdu la guerre, c'était de la faute des soldats français. En ce qui me concerne j'ai toujours dit que les soldats français s'étaient battus dans la majorité des cas héroïquement, et le nombre des soldats tués durant cette période en donne une idée. ATF 40 pourra nous en rappeler le chiffre qu'il doit détenir de façon précise...
Ce que nous disons (je dis nous parceque nous sommes plusieurs à le dire), c'est que l'armée française s'est battue avec des moyens inférieurs à ceux de son adversaire et surtout sans une aviation capable de dominer l'aviation adverse. On s'est rendu compte que le couple avion-char faisait la différence, et que les avions allemands ne se contentaient pas "d'épandre de la fumée"...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
ATF40


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 202

MessagePosté le: Lun 18 Fév - 22:25 (2008)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson? Répondre en citant

En fait , ce sont des concepts erronés , que le materiel fut plus mauvais ou en nombre inferieur .
Je conseille quelques lectures sur l'armée de l'air française , par exemple de Mr Facon . On y apprends que l'aviation française etait plus nombreuse en juin qu'en mai ... Etonnant si on a pour principe qu'elle fut ecrasée ...
Certes, pour en rester sur l'aviation ( ce qui n'est pas ma specialité ) sur le front lui meme , le rapport n'etait pas en faveur des alliés , mais cela tient a l'emploi des materiels , pas au fait qu'ils furent vraiment sous dimensionnés .
Et n'en deplaise a Stephane Ferrard qui va pondre un nouvel article dans la revue "batailles" suite a mes remarques sur le materiel Allemand  de son dernier article , l'arme blindée française ( je le vois venir ) n'etait pas sous dimensionnée non plus . Nous avons de bons exemples de fragilité technique de certains materiels , mais pour autant quasi invulnerables sur le champ de bataille du coté français . Le tout etait qu'ils y participent , au combat ...
Et cela sans parler du fait que les 2/3 de l'arme blindée allemande etait representée par ce que nous nommions des automitrailleuses chez nous ... ( Pz I et II )
Je le dis toujours , l'issue de la bataille ne s'est jamais située au niveau du materiel , ni des hommes , mais de la strategie employée .


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 18 Fév - 22:35 (2008)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson? Répondre en citant

Les chars français ont été trés mal employés. Nous en sommes d'accord. De plus la stratégie qui a consisté à engager l'élite de notre corps de bataille dans la bataille des Flandres a été une erreur. Notre aviation ? Aucun chasseur-bombardier ! Ajoutons à celà une lenteur entre les ordres et leur exécution, l'absence des "spécialistes" là où il les aurait fallu... l'absence de canons anti-chars (5 au km pendant la bataille de la Somme !) et de DCA ! Nos chars ? A part qu'ils n'étaient pas équipés de radios et que pour la grande majorité d'entre eux, ils sortaient d'usine... Rien à dire !
Et puis aucune force de réserve générale.
Ben voilà ! Tu vois qu'on a des points communs !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
ATF40


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 202

MessagePosté le: Lun 18 Fév - 22:54 (2008)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson? Répondre en citant

Hihi , non aucun .
Un seul point , si , la DCA . C'etait le seul et unique point faible de l'armée française . Mais le 75 autocanon allait vite y remedier s'il avait eu le temps d'entrer correctement en service ( quasi aussi performant que le 88 , mais plus rapide en vitesse de tir , et en anti-char, je vous dis pas la monstruosité : envoyer 3 ou 4 obus de 75 au meme en droit a quelques secondes d'intervalle , meme les chars lourds français n'y auraient pas resisté )  .
Absence de canons antichars durant la bataille de la somme ?
Comment expliquer le quasi aneantissement operationnel de deux divisions de panzers alors  ( environ 50% des chars perdus sans prendre le terrain ) ?
En lançant des pierres ?
Je pense que tu as encore beaucoup a lire , admin , sur le sujet .
La somme c'est pas une partie de plaisir pour les allemands , cette fois encore . Mais la ou nous sommes d'accord , c'est qu'il n'y avait plus rien en reserve . La tenaille de Dunkerque etant passée par la .
Et les sacrifices ( repetitifs ) effectués a Abbeville n'ont pas aidé a conserver des troupes blindées .
Mais dans l'idée française c'etait le point principal d'attaque de l'ennemi , il fallait donc securiser l'endroit .

Et bien voilà ! Donc nous sommes d'accord ! Mais ne parlons pas tout de même de "l'anéantissement opérationnel de deux divisions de panzers"... A Hangest, Airaines, Longpré, le Quesnoy, Condé-Folie une cinquantaine de chars allemands furent détruits, c'est vrai et Rommel fut contraint de rompre son action et de repartir vers le nord. Dans l'idée française, Abbeville était peut-être le point principal d'attaque de l'ennemi, mais pas dans l'idée allemande ! Regardons une carte et où sont passés les Allemands! Le Corps Blindé de Von Kleist est passé entre Péronne et Amiens, celui de Hoth au nord et au sud d'Abbeville. La bataille de la Somme aura duré du 5 au 7 juin...


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 22 Fév - 09:09 (2008)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson? Répondre en citant

On l'aura compris le commentaire en "bleu" était de moi... Celà dit les cartes que j'avais proposées à ATF 40 n'étaient sans doute pas bonnes puisqu'elles ne sortaient pas d'Historidelogu44, ce qui la fiche plutôt mal pour un "spécialiste"... Passons ! Des cartes il y en a d'autres et elles sont tout à fait identiques à celles que proposaient Benoist-Méchin, mais ATF, qui ne s'en tenaient "qu'aux livres", n' a certainement consulté que ceux qui démontrent à une cartouche de Mousqueton près, que l'armée française de 40 avait pratiquement gagné la guerre sans la "trahison" de Weygand et de Pétain, ce qui est bien sur d'une absurdité crasse !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 22 Fév - 12:27 (2008)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson? Répondre en citant

Admin a écrit:
On l'aura compris le commentaire en "bleu" était de moi... Celà dit les cartes que j'avais proposées à ATF 40 n'étaient sans doute pas bonnes puisqu'elles ne sortaient pas d'Historidelogu44, ce qui la fiche plutôt mal pour un "spécialiste"... Passons ! Des cartes il y en a d'autres et elles sont tout à fait identiques à celles que proposaient Benoist-Méchin, mais ATF, qui ne s'en tenaient "qu'aux livres", n' a certainement consulté que ceux qui démontrent à une cartouche de Mousqueton près, que l'armée française de 40 avait pratiquement gagné la guerre sans la "trahison" de Weygand et de Pétain, ce qui est bien sur d'une absurdité crasse !

C'est ce qui pourtant accrédite leur "vérité" , afin de présenter De GAULLE, comme le "sauveur", fuyard eut été plus judicieux.De GAULLE "l'inventeur" du "blitzkrieg", dont la théorie à été reprise par les allemands!! Mais "ignorée" des Français, et pour cause!!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 22 Fév - 14:22 (2008)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson? Répondre en citant

Le mémorial du "Mensonge" a donc été inauguré ce matin par Sarko en compagnie des derniers encenseurs du mégalomane de Colombey !
Pour l'édification de notre jeunesse... Disent-ils ! Cette ordure du XX° Siècle devra être rendue aux poubelles de l'histoire qu'où elle n'aurait jamais du sortir. Qu'on vienne me donner UNE seule raison d'admirer ce faux-général là. Une seule !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
ATF40


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 202

MessagePosté le: Lun 25 Fév - 23:51 (2008)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson? Répondre en citant

Delogu a fourni des cartes sur le sujet ? Ouarf !
J'ai étudié le sujet ( la Somme ) tres precisement , et je peux dire que deux PzDiv ont été mises en retrait , derriere un autre panzerkorps car elles ont été plus que mises en pieces par , principalement , une division d'infanterie Française .
Il existe par ailleurs un ecrit de ma personne et ( encore !! ) Daniel Laurent sur le sujet , vous ne l'avez pas raté j'espere .
Et il n'est nullement question de Abbeville dans le sujet .


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 26 Fév - 09:28 (2008)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson? Répondre en citant

Mais ATf 40, on peut trouver de nombreux exemples qui prouvent qu'ici et là des PzDiv ont été mises en pièces par l'armée française... mais lorsqu'on analyse les différents cas, on constate:
- Ces "batailles" ne répondent pas à une attitude de réponse générale à l'offensive allemande.
- Elles n'ont duré que quelques jours. Pourquoi ? Absence de logistique. Aucun soutien des unités engagées qui la plupart du temps ont du cesser le combat faute de munitions, de carburant ou de matériel de dépannage.
- "Lâchage" des unités anglaises sans avertissement, qui provoquait "le trou" par lequel s'engouffraient les divisions allemandes qui n'en demandaient pas tant !
- Aucune coordination entre les différentes unités et armes, entre Anglais et Français...

Alors, oui, l'armée française s'est conduite souvent héroïquement, et je l'ai dit ici et même ailleurs ! Mais, et pour ne citer que cet exemple qui a déjà fait couler beaucoup d'encre, celui de la "Bataille de Lille" ! Pendant que des Français se sacrifiaient à cet endroit, les Allemands avaient déjà atteint la Manche et les Anglais étaient déjà en train de rembarquer aprés avoir, entre autres, détruit le central téléphonique de Lille, en "passant"... Combien d'Anglais sont-ils restés avec les Français "bras dessus- bras dessous" pour arrêter les Allemands autour du Beffroi ?

Au sujet des cartes, j'ai cité Delogu comme j'aurai pu citer Delpla et toute leur littérature "historiquement correcte"... Et tu as bien compris ce que je voulais dire !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
ATF40


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 202

MessagePosté le: Mar 26 Fév - 22:51 (2008)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson? Répondre en citant

Admin a écrit:
Au sujet des cartes, j'ai cité Delogu comme j'aurai pu citer Delpla et toute leur littérature "historiquement correcte"... Et tu as bien compris ce que je voulais dire !



Non pas vraiment , car aussi bien Delogu que Delpla ne font pas partie de mes lectures .

Le premier car nous ne nous entendons pas depuis belle lurette ( et j'ai un caractere a priori pire que le sien , ce qui ne semble pas etre peu dire ! ) , et le second car je n'ai pas foi en ses theories . Enfin , je ne les crois pas experts en cartographie , surtout concernant 1940 .

Pour le reste , a te lire j'ai l'impression que seules des images d'epinal sur la bataille de France t'ont marquées .
La bataille de Lille etait un combat retardateur , uniquement dans le but d'evacuer un maximum de troupes dans la poche de Dunkerque et ensuite organiser une operation d'embarquement . Et arretez d'en rester au vieux cliché " les anglais nous ont laché" , c'est l'etat major Français qui a décidé que les troupes anglaises seraient embarquées en priorité ( mais on trouvera aussi dans le lot des belges ) . Le cliché habituel c'est de s'imaginer qu'aucun Français ne fut evacué , il suffit de lire quelques chiffres ...
Il en va de meme sur les operations qui eurent lieu sur l'atlantique , en juin , ou les britanniques et les troupes etrangeres ( polonais par exemple ) etaient prioritaires , la encore sur decision Française . Et cela suit la logique , un Français peut s'evanouir dans la nature, plus difficile pour un polonais ou un anglais .

Par contre, il est avéré que le BEF n'a pas suivi les consignes de l'etat major Français a un moment donné , mais il n'est pas imputable de la percée decisive qui eu lieu a Sedan . Gort a suivi des ordres secrets visant un repli sur les ports , et Dunkerque n'etait pas vraiment la cible choisie . Le retrait hatif des troupes anglaises peut donc s'expliquer , mais n'est pas plus penalisant que l'effondrement des troupes belges . Des unités britanniques furent par ailleurs depechées pour proteger les ports de Calais et Boulogne , mais sans succes face a l'arrivée des avant gardes des PzD . Par ailleurs, celles ci furent bien en peine de faire autre chose que se saisir des ports en question durant l'encerclement , les divisions allemandes s'etant allongées sur au moins deux cent kilometres .

Les combats d'Arras scelerent la destinée de ces deux ports , bien plus proche d'Abbeville , et la poche se referma sur la zone marecageuse de Dunkerque .
Par ailleurs, au moment ou les dernieres troupes embarquaient a Dunkerque , ou les defenseurs tiraient leurs dernieres cartouches a Lille , a Abbeville qui voit on accompagner la 2e DCR ? Je vous le donne en mille , des Ecossais de la 51e ... ( et avant c'etait les blindés d'Ewans avec la 4e DCR )
Mieux meme , l'operation etait sous les ordres du general Fortune ...

Car oui , meme si les troupes majeures du BEF se sont embarquées a Dunkerque ( les 3 corps de bataille ) , il restait un tres grand nombre d'anglais en France , les divisions Ewans ( 1e DB ) et Fortune ( 51e Highlands , une division sur-equippée ) , ainsi que toutes les troupes de depot et d'ouvriers ( equivalent de 3 a 4 divisions ) , situés dans les arrieres  .


Pour en revenir au sujet de la Somme , lire cet essai :
http://www.atf40.fr/ATF40/divers/batailles/5%20au%208%20juin.htm
La 16e DI Française , en position défensive , detruit a elle seule plus de 130 panzers lors de Fall Rot ..


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 27 Fév - 09:41 (2008)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson? Répondre en citant

ATF40 a écrit:
Admin a écrit:
Au sujet des cartes, j'ai cité Delogu comme j'aurai pu citer Delpla et toute leur littérature "historiquement correcte"... Et tu as bien compris ce que je voulais dire !



Non pas vraiment , car aussi bien Delogu que Delpla ne font pas partie de mes lectures .

Tu vois, nous avons là un  autre point commun...

Le premier car nous ne nous entendons pas depuis belle lurette ( et j'ai un caractere a priori pire que le sien , ce qui ne semble pas etre peu dire ! ) , et le second car je n'ai pas foi en ses theories . Enfin , je ne les crois pas experts en cartographie , surtout concernant 1940 .

Pour le reste , a te lire j'ai l'impression que seules des images d'epinal sur la bataille de France t'ont marquées .
La bataille de Lille etait un combat retardateur , uniquement dans le but d'evacuer un maximum de troupes dans la poche de Dunkerque et ensuite organiser une operation d'embarquement .

Je ne crois pas qu'il y ait eu une quelconque coordination entre Lille et Dunkerque. Les troupes qui ont été acculées à Lille étaient des troupes en retraite qui s'y sont trouvées bloquées et dans l'obligation de résister. Là encore, il faut souligner l'attitude des Britanniques qui ont réussi, eux, à passer nons sans avoir détruit le central téléphonique... (Je l'avais dit). Lorsqu'on lit les différents CR du Cabinet de Guerre, on se rend compte que la "Bataille de Lille" n'y est jamais citée, sauf lorsqu'il s'agira de saluer l'héroïsme de ses courageux combattants qui ont retenu, c'est vrai, sept divisions allemandes pendant 4 jours... Pendant ce temps la bataille de Dunkerque fait rage, et là encore ce sont des Français qui protègent l'embarquement des Britanniques ! Pourquoi le commandement français souhaite-t-il que le maximum de troupes britanniques embarquent ? Tout simplement parcequ'il n'a plus confiance en elles et qu'il souhaite s'en débarasser le plus vite possible !

Et arretez d'en rester au vieux cliché " les anglais nous ont laché" , c'est l'etat major Français qui a décidé que les troupes anglaises seraient embarquées en priorité ( mais on trouvera aussi dans le lot des belges ) . Le cliché habituel c'est de s'imaginer qu'aucun Français ne fut evacué , il suffit de lire quelques chiffres ...
Il en va de meme sur les operations qui eurent lieu sur l'atlantique , en juin , ou les britanniques et les troupes etrangeres ( polonais par exemple ) etaient prioritaires , la encore sur decision Française . Et cela suit la logique , un Français peut s'evanouir dans la nature, plus difficile pour un polonais ou un anglais .

Par contre, il est avéré que le BEF n'a pas suivi les consignes de l'etat major Français a un moment donné , mais il n'est pas imputable de la percée decisive qui eu lieu a Sedan . Gort a suivi des ordres secrets visant un repli sur les ports , et Dunkerque n'etait pas vraiment la cible choisie . Le retrait hatif des troupes anglaises peut donc s'expliquer , mais n'est pas plus penalisant que l'effondrement des troupes belges . Des unités britanniques furent par ailleurs depechées pour proteger les ports de Calais et Boulogne , mais sans succes face a l'arrivée des avant gardes des PzD . Par ailleurs, celles ci furent bien en peine de faire autre chose que se saisir des ports en question durant l'encerclement , les divisions allemandes s'etant allongées sur au moins deux cent kilometres .

Je pense que c'est plutôt le ralentissement ordonné de l'avancée des unités allemandes qui aura donné quelque répis aux franco-britanniques, mais encore une fois, l'attitude générale du War Office fut grave de conséquences pour les suite de la bataille "du Nord". Et Weygand l'a d'ailleurs dit dans ses mémoires: il fallait un commandement unique à ces armées poursuivant un objectif unique, celui de repousser les Allemands ! La bataille ayant lieu sur le territoire français, c'était donc aux Français de diriger la manoeuvre. Tout le reste, comme on me l'a reproché, n'est que "discussion de comptoir"

Les combats d'Arras scelerent la destinée de ces deux ports , bien plus proche d'Abbeville , et la poche se referma sur la zone marecageuse de Dunkerque .
Par ailleurs, au moment ou les dernieres troupes embarquaient a Dunkerque , ou les defenseurs tiraient leurs dernieres cartouches a Lille , a Abbeville qui voit on accompagner la 2e DCR ? Je vous le donne en mille , des Ecossais de la 51e ... ( et avant c'etait les blindés d'Ewans avec la 4e DCR )
Mieux meme , l'operation etait sous les ordres du general Fortune ...

Car oui , meme si les troupes majeures du BEF se sont embarquées a Dunkerque ( les 3 corps de bataille ) , il restait un tres grand nombre d'anglais en France , les divisions Ewans ( 1e DB ) et Fortune ( 51e Highlands , une division sur-equippée ) , ainsi que toutes les troupes de depot et d'ouvriers ( equivalent de 3 a 4 divisions ) , situés dans les arrieres  .

Destinées à justifier les discours de Churchill, qui ne cesse de dire à Reynaud que l'Angleterre "fait le maximum"... Ces troupes referont au Havre ce qui s'est passé à Dunkerque, et bien sur, acculées à la défense seront souvent obligées de combattre pour ne pas être anéanties, mais détruiront avant d'embarquer énormément de matériel qui aurait pu être encore utilisé par leurs "amis" français...


Pour en revenir au sujet de la Somme , lire cet essai :
http://www.atf40.fr/ATF40/divers/batailles/5%20au%208%20juin.htm
La 16e DI Française , en position défensive , detruit a elle seule plus de 130 panzers lors de Fall Rot ..


Je ne nie pas les exceptions et les combats héroïques de certaines unités françaises, mais j'observe la situation d'ensemble des opérations et là...

_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:39 (2016)    Sujet du message: Fallait-il juger les fuyards de Bulson?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com