France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Opération Jericho:Intox!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Morpion


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 125
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Mar 8 Jan - 17:52 (2008)    Sujet du message: Opération Jericho:Intox! Répondre en citant

Citation:( Wikipeda,improprement appelée Jericho)
Le 18 février 1944 la RAF bombarda la prison d'Amiens afin de libérer des agents secrets alliés et des résistants français. Cette opération fit 98 morts.


L'attaque fut menée par 18 Mosquito FB Mk VI du Wing 140 de la RAF, couvert par 4 Hawkers Typhoons du Squadron 198 conduits par R.Lallemand "Cheval". La précision de l'attaque fut remarquable : sur les 40 bombes lancées, 23 tombèrent dans l'enceinte de la prison, tandis que 13 autres ne ratèrent l'objectif que de peu. Quatre autres bombes commirent des dégâts à une distance de 250 à 700 mètres de la prison. Un autre Mosquito Mk IV de la FPU (Film Production Unit)filma la prison après le raid.

La Luftwaffe réagit avec les Focke-Wulf FW 190 A7 du 7./JG 26 qui abattirent à Saint Gratien (à 12 km au nord d'Amiens) le Mosquito du commandant de l'attaque (Wing Commander Pickard - Fl Lt Broadley tués) et un Typhoon de l'escorte. Un second Typhoon fut porté disparu, sans qu'il soit possible de préciser si c'est par l'action de l'ennemi ou à cause des conditions climatiques extrèmes régnant ce jour sur la Manche.

Pour motiver les équipages, le commandant de l'opération avait précisé que l'action visait la libération de 120 résistants condamnés à être fusillés le lendemain et que les bombes ne visaient que les logements de la garde allemande et le mur d'enceinte. En réalité, aucune exécution n'était prévue dans les jours suivants l'attaque et les bâtiments visés ne concernaient pas seulement les troupes allemandes, loin s'en faut.

Enfin, le nom même de l'opération, Jericho, n'apparut qu'après le conflit, en 1946. En 1944, l'opération était connue sous le nom de Ramrod 564, voire d'opération "Renovate", du nom du mot-code devant éventuellement en marquer l'abandon en cours d'action. Le nom de Jericho lui fut donné après la guerre, lorsque la RAF diffusa sous ce nom un film retraçant ces évènements.




On avait dit aux pilotes que le Résistance était prévenue et qu'elle mènerait un assaut contre la prison au moment du débarquement. Jamais la Résistance n'a eu vent de l'attaque, et bien sûr jamais elle n'a préparé quoi que ce soit.

Les bâtiments touchés ont été quasi-exclusivement ceux où étaient enfermés les prisonniers français, ce qui explique que les victimes furent toutes françaises, mis à part,  4 soldats allemands.

De plus, les prisonniers étaient pour la grande majorité d'entre eux des prisonniers de droit commun, pas des résistants ou des prisonniers politiques.

Quel était alors l'objectif de cette mission? Pourquoi essayer de libérer des hommes qui n'étaient d'aucune utilité dans l'effort de guerre?

Ce plan faisait simplement partie de l'opération Fortitude. Les Allemands étaient supposés penser que si la RAF faisait tant d'effort pour libérer ces gens, c'est qu'ils en savaient beaucoup, notamment sur le Débarquement qui était ressenti comme imminent. De plus, cette prison se trouvant dans le Nord, l'attaque pouvait accréditer la thèse que le Débarquement se produirait dans le Pas de Calais. Cette opération d'intox a très bien fonctionné car même 60 ans après, en 2004, les commémorations de l'attaque se sont déroulées à la prison, Français et Anglais main dans la main, alors que l'opération a sacrifié plusieurs dizaines de vies françaises dans le but de tromper les Allemands! (NB : je ne veux pas polémiquer sur la justification, mais ça m'"amuse"  Rolling Eyes ).

Il faut tout de même saluer la précision du bombardement à très basse altitude. Toutes les bombes sont tombées très proches du lieu prévu et les brèches prévues ont été ouvertes...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 8 Jan - 17:52 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com