France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

8 Novembre 1942

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 22 Jan - 18:57 (2008)    Sujet du message: 8 Novembre 1942 Répondre en citant

Si on en croit certaines contre-vérités flagrantes répandues par les gaullistes de Londres, l'armée française d'AFN aurait pris sa "revanche" de 1940 en "résistant" au débarquement anglo-américain de novembre 42... Manque de pot, il s'avère que mon papa faisait alors partie du réseau franco-anglais qui permit ce débarquement, et c'est donc son témoignage que j'ai conservé qui me parait beaucoup plus crédible. Il y a eu un simulacre de résistance, pour montrer aux commissions d' armistice que la France "légale" faisait son boulot, c'est à dire qu'elle respectait les conditions d'armistice, Weygand ayant dit à l'ambassadeur américain: "si vous débarquez avec une armée, je dépose les armes, mais si vous débarquez avec un bataillon, je vous fous à la mer". Mon père était bien placé pour savoir ce qui se passait dans les coulisses à cette époque là. Il n'était pas gaulliste du tout ! D'ailleurs en AFN, les gaullistes se comptaient sur les doigts d'une main...

Et De Gaulle, qui apprit le débarquement à Londres alors qu'il était en train de se faire, déclarant "J'espère que les gens de Vichy vont les jeter à la mer !"

Weygand est le grand réorganisateur de cette armée d'Afrique qui va reprendre le combat contre les Allemands en Italie d'abord, PARCEQUE LES AMERICAINS SONT LA ET QU'ILS COMMENCENT A APPORTER DU MATERIEL, ce qui n'était pas possible avant, malgré les affirmations des gaullistes et des jusqu'au boutistes du "Massilia".

Pétain, comme en 1918, comptait sur les Américains et les attendait avec impatience, mais fidèle à sa parole donnée, il tenait à montrer aux Allemands qu'il respectait les conditions de l'armistice et qu'il voulait rester à la tête de l'Etat jusqu'au bout pour protéger les Français ! En 2008, c'est facile de dire qu'il aurait pu faire autrement ! Bien sur ! Mais ce n'est pas comme ça qu'on peut comprendre l'Histoire... La vraie !

- Lire "Jour J en Afrique" de Jacques Robichon; Ed J'ai lu. 1965
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Dernière édition par Admin le Mer 23 Jan - 12:17 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 22 Jan - 18:57 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 09:16 (2008)    Sujet du message: 8 Novembre 1942 Répondre en citant

Il est évident qu'on s'est acharné, à la libération, à transformer les réalités de cet événement. Il fallait justifier l'assassinat de Darlan et celui de Pucheu, mais surtout effacer des mémoires la période Weygand/Giraud qui aurait porté de l'ombre au "crédit" de De Gaulle. Heureusement, il y a les "Mémoires" du généralissime*, celle aussi du général Giraud, et les mises au point de son petit-fils qui arrivent à point nommé pour démolir la "Légende" gaulliste...


* Je ne vois pas en quoi les "Mémoires" de guerre de De Gaulle seraient plus crédibles que toutes les autres !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 09:44 (2008)    Sujet du message: 8 Novembre 1942 Répondre en citant

De Gaulle a d'ailleurs voulu faire assassiner Giraud. Un tirailleur Algérien lui a tiré un coup de fusil dans la tête qui heureusement a râté tous les organes vitaux... Le tirailleur en question a été condamné à mort et exécuté à la manière de Bonnier de la Chapelle... Vite fait bien fait. Et Giraud s'en est tiré avec une égratignure... Bien sur on attend encore l'enquête qui permettra de trouver le commanditaire !
Question: "A qui profite le crime ?"
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 17:02 (2008)    Sujet du message: Télégrammes secrets Répondre en citant

Bien entendu dans le camp des "libérateurs" on se refuse de croire en une éventuelle complicité entre Vichy et les Anglo-Américains au sujet de novembre 1942... "Il n'y a aucune pièce écrite" ! clame-t-on dans ces milieux là !

Comme si le gouvernement de Vichy ou même le Maréchal allaient échanger avec les ennemis de l'Allemagne de longues lettres d'explication et de recommandation, à un moment ou, tout de même, les services nazis exerçaient un contrôle strict de tout courrier, diplomatique ou non, qui circulait entre la France, même non occupée, et le reste du monde !

Mais il existe tout de même des télégrammes, et surtout des témoignages, américains pour la plupart, qui permettent d'affirmer qu'il existait une complicité d'intérêts entre Pétain, Weygand, Darlan et les état-majors alliés. Et cette complicité devait rester absolument secrète, pour ne pas mettre en cause les fragiles conditions de la Convention d'armistice ! Nous sommes avant le débarquement allié en AFN, et il faut bien entendu ne pas voir les choses avec nos yeux d'aujourd'hui !

Voilà, encore une fois, démontrée la mauvaise foi flagrante de nos "historiens auto-proclamés", qui refusent systématiquement de prendre en compte cette version des événements, s'accrochant aux dogmes et aux tabous imposés par tous ceux qui ont un intérêt politique à maintenir la vision hémiplégique de l'histoire: gaullistes et communistes, complices pour le meilleur et pour le pire ! 
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 18:36 (2008)    Sujet du message: 8 Novembre 1942 Répondre en citant

Il faut lire bien sur les "Mémoires" de Weygand, et surtout leur donner autant de valeur qu'à celles de Charles de Gaulle !

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 10:29 (2008)    Sujet du message: 8 Novembre 1942 Répondre en citant

Hitler connaissait l'intrangigeance et le patriotisme ardent de Weygand qui, à Alger, pourra plus aisément qu'à Vichy préparer la reprise des combats. Il faut donc le neutraliser.
"... A ces fins, le 23 décembre 1940, Hitler fait transmettre par le maréchal Keitel à l'amiral Canaris, chef des services secrets du Reich, l'ordre d'éliminer le délégue général du Maréchal Pétain. C'est d'élimination physique qu'il s'agit, l'ordre qui est donné est un ordre d'assassinat, ainsi que le confirmera le colonel Lahousen, adjoint de Canaris, le 30 novembre 1945, au procés des criminels de guerre à Nuremberg.
Mais l'ordre de Hitler sera trés mal reçu: Canaris avait de la guerre une conception qui lui interdisait de se comporter en chef d'une organisation d'assassins. Il ne répercuta pas sur ses subalternes l'injonction reçue qui, ainsi, resta lettre morte."

Georges Hirtz "Weygand - Années 1940-1965" Ed. Al Koudia. 2003
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Croquignol


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 429
Localisation: Sarthe

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 13:43 (2008)    Sujet du message: 8 Novembre 1942 Répondre en citant

Moi on m'a toujours dit que c'étaient les royalistes qui étaient responsables de la mort de Darlan, et que De Gaulle l'avait désapprouvée !Qui croire ?

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 14:32 (2008)    Sujet du message: 8 Novembre 1942 Répondre en citant

C'est D'Astier de la Vigerie qui a servi de lien entre De Gaulle (n'oublions pas qu'il était "Maurassien") et les royalistes d'Alger qui devaient ignorer qu'il bossait pour son maître de Londres qu'il avait rallié. Et De Gaulle trop content de faire porter le chapeau à des gens qui en France métropolitaine étaient encore trés proches de Vichy.
Mais je me suis toujours posé la question suivante:
- Pourquoi avoir laissé fusiller Bonnier de la Chapelle aussi rapidement alors qu'il aurait du passer pour un héros de la résistance, ayant tué le bras droit de Pétain ?
Je crois que je détiens une réponse plausible. De Gaulle savait que Darlan était "l'homme" des Américains qui allaient probablement en faire le véritable représentant de la France "légale" en AFN... Donc, il ne pouvait pas le laisser vivre. Mais il ne fallait pas qu'il passe auprés des Américains pour le commanditaire de son assassinat. Bonnier de la Chapelle et ses avocats risquaient le trop parler...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:35 (2016)    Sujet du message: 8 Novembre 1942

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com