France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mer 13 Fév - 19:48 (2008)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore Répondre en citant

Oh oui, je connais l'existence de ces sites qui pullulent dans notre institution, créés pour la plupart par ces "fonctionnaires-chercheurs" du CNRS qui croient faire oeuvre de salubrité publique en réduisant la seconde guerre mondiale aux malheurs de la Shoah.
Là ils ne prennent pas de risque et assurent leurs carrières politiquement trés correctes de "chercheurs référencés"... Jacques Heers leur tord le cou dans son livre "l'Histoire assassinée" !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 13 Fév - 19:48 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Croquignol


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 429
Localisation: Sarthe

MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 12:18 (2008)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore Répondre en citant

Ah la "Tolérance" ! J'avais envoyé une amie (juriste) mienne faire un petit tour sur le forum de Stephane Delogu, le zéminent historien qui préside à ses destinées... Déjà virée ! L'indécrottable chasseur de nazigounette cendrée a déjà fait fonctionner le "siège éjectable", comme ils disent, apportant la preuve s'il en était besoin du sectarisme borné qui leur tient lieu de ligne de conduite... Aucun motif, bien sur, aucun "droit de réponse" bien entendu... Et des accusations non fondées pour couronner le tout !



Revenir en haut
Snežana Pesah


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2008
Messages: 8
Localisation: Negde u Evropi

MessagePosté le: Ven 15 Fév - 19:07 (2008)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore Répondre en citant

Bonjour !

Nauka nije zec ! C’est ce qu’on dit chez moi : la science n’est pas un lièvre. Donc, dans les questions de sciences et connaissances, il faut prendre son temps et ne pas se précipiter. Mes limitations intellectuelles et autres, en particulier linguistiques, m’empêcheraient d’ailleurs de le faire.

Et puis, cher Croquignol, écrire des messages comme ceux que je rédige prend plus de temps que de faire un simple copié-collé ou lancer un court message sarcastique. N’est-ce pas ?

Rassurez-vous ( ?), je ne vous oublie pas et, pour revenir à mon premier message, j’avais parlé de deux textes de « négationnistes notoires ». Admin n’y croyait guère. Et pourtant, j’ai cité les références de ces textes, dus respectivement à Vincent Reynouard et à Robert Faurisson, dont la notoriété négationniste est incontestable. Il faudra que je précise les références et surtout que je revienne sur la notion de « porosité au négationnisme » et les deux modalités qu’elle prend.

J’avais également parlé d’erreurs, en précisant que, vu l’exiguïté de mes connaissances, elles devaient, puisque je les ai vues, être plutôt grossières. Et, donc, je me dois de les signaler précisément, puisque, manifestement, cela vous intéresse (et que vous n’y croyez sans doute pas…).C’est d’ailleurs cette incrédulité qui vous pousse, toi en particulier, à l’impatience. Je vais donc identifier brièvement quelques erreurs, avant de donner sous peu (oui, il va falloir attendre…) des précisions.

J’avais signalé des sujets que je comptais aborder, et, fort logiquement, c’est en rapport avec ceux-ci que j’ai relevé des erreurs. J’avais écrit :

« A titre d'information, si vous m’agréez parmi vous, j’aborderai, dans un premier temps les sujets suivants : Lucien Rebatet, l’insurrection  du ghetto de Varsovie (et Treblinka par la même occasion), les soldats « juifs » de Hitler et le négationnisme de Rassinier, qui semble vous avoir échappé (vous ne l’avez sans doute pas lu). »

Je reprendrai cette petite liste dans un ordre différent, correspondant à la gravité approximative des susdites erreurs.



  1. Lucien Rebatet.
Raspoutine lui a consacré un petit texte (facile à trouver avec la fonction « recherche »). En fait, il s’est contenté d’un copié-collé. Le copié-collé sans « valeur ajoutée » est facile, rapide, mais reproduit en même temps les choses exactes et les erreurs. Il n’y a pas eu de « suivi », personne n’a répondu. J’énumère simplement les erreurs :-       Ce n’est pas « Paul » Vandromme.
-          Les Tribus du cinéma et du théâtre n’a pas été publié « sous le pseudo Vinneuil », mais bien sous le nom de Lucien Rebatet, suivi, entre parenthèses et en plus petit de « François Vinneuil » (je joindrai une reproduction, en couleurs, de la couverture.
-          Dans la bibliographie est oublié un opuscule qui nous intéresse ici directement (et dont je pense que le titre plairait à Admin).

Après avoir donné les précisions correspondant à ces erreurs, j’ajouterai une photo (en plus de celle de la couverture indiquée plus haut) et quelques mots sur les éditions des Décombres (et sur les Mémoires d’un fasciste) et sur l‘évolution politique de Rebatet dans le cadre de l’extrême droite française avant 1945 et même après. Et, en plus, des indications sur les éditions en ligne d’œuvres de Rebatet.

Il ne s’agit que de petites choses, mais je reste à mon niveau et m‘efforce de cultiver la précision. Aussi bien, comme on dit en allemand, « c’est dans le détail que se niche le Diable ». Mais il y a plus important et plus surprenant



  1. Treblinka.
Je dois dire que, de surprise, j’ai failli m’exclamer, comme Lénine, « es schwindelt mir !» lorsque j’ai lu ce qu’a écrit Admin : « je n’ai jamais entendu parler de chambre à gaz à Treblinka ». Heureusement, Briard a mis un lien opportun. Mais cela révèle une connaissance un peu incertaine sur ce point. La référence à « Joseph » Steiner qui vint après était plus malheureuse. J’en parlerai.
Montons d’un degré dans la gravité :



  1. Paul Rassinier
La vie de Rassinier est présentée sur la base d’une petite biographie d’origine négationniste et propagandistique (texte en fait diffusé par la Vieille Taupe au congrès de Bourg-en Bresse du Parti socialiste, en 1983, lors de ce que Pierre Guillaume appelle maintenant, avec un humour délicat, une « Sonderaktion »). Pour ces raisons, cette présentation de Rassinier est à la fois incomplète et inexacte. Les connaissances d’Admin, et du forum dans son ensemble, ou plutôt de son noyau dirigeant (Führungskern), en ce qui concerne la vie et l’œuvre de Rassinier se limitent manifestement à ce seul texte (incomplet et inexact, l’ai-je dit ?) et à la seule lecture du Mensonge d’Ulysse (sans doute dans une édition postérieure à 1955, c’est-à-dire incluant Passage de la ligne). C’est évidemment ignorer l’essentiel de l’œuvre de Rassinier. Et il est alors incorrect de l’exonérer de tout négationnisme et de nier les contacts qu’il a eus avec l’extrême droite  (citons en particulier Maurice Bardèche, fasciste revendiqué et le premier négationniste en France, qui fut son éditeur et le publia dans sa revue). Là encore, on voit que vos connaissances sont un peu incertaines.
4. L’insurrection du ghetto de Varsovie 
Il y a dans le fil « Il n’y a pas que de mauvaises nouvelles ! » une invraisemblable confusion entre l’insurrection du ghetto de  Varsovie et l’insurrection de Varsovie. La date, les circonstances, les intervenants et les conséquences de ces deux faits sont différents. Et je remarque que plusieurs membres du forum (dont du noyau dirigeant), avec l’inévitable et ignorant Daniel Laurent, ont joyeusement participé à la dscussion (en particulier en rapport avec la présence proche des troupes soviétiques) sans se rendre compte  de la chose. Confusion incroyable, qui laisse bouche bée et dénote une connaissance pour le moins ténue.

Beaucoup d’erreurs donc, de tous niveaux et parfois graves, montrant une ignorance réelle. Bien sûr, l’ignorance est l’étape qui précède immédiatement la connaissance et « l’ignorance n’est pas honteuse, c’est le refus d’apprendre qui l’est ». Mais précisément là, il y a un besoin pressant d’apprendre quelques données fondamentales (elles sont fondamentales puisque, bien que fort ignorante, je les connais).

Certains indices montrent d’autres lacunes dans les connaissances : par exemple, deux membres importants du forum viennent de découvrir apparemment la présence de trotskystes dans la collaboration et l’œuvre de Fritz Fischer. Ce sont des faits très connus. Ils ont appris ces éléments en lisant la Nouvelle revue d’histoire, revue bien médiocre, mais qui aura là au moins le mérite de leur apprendre des choses, qu’ils accepteront à cause de leur présupposés idéologiques. Mais, bien sûr, il ne faut pas en rester là et creuser le sujet. Donc au programme travail et efforts (« des efforts, des efforts, c’est la clé du salut » dit Goethe – traduction très libre). [remarque : si je fais souvent référence à des formules allemandes, c’est sans intention maligne : je suis simplement de langue allemande]

      .Enfin, à part, il y a le petit message de Briard, destiné en principe à Daniel Laurent, sur le livre de Bryan Mark Rigg, Hitler’s Jewish Soldiers (il y a au moins une traduction française et une traduction allemande, mais je me réfère à l’original anglais, que j’ai là à côté de mon ordinateur). Je ne sais trop, en fait, ce que veut dire Briard. Mais, bien sûr, Daniel Laurent est incapable de dire quoi que ce soit sur un livre dont il ne sait rien qui traite d’un sujet dont il ne sait rien (le contraire serait surprenant). Mais la phrase de Briard sur les « 150 000 à 160 000 allemands d'origine juive (des Mischling 1) dans les armées du REICH d'Adolf » appelle au moins deux corrections :
      - tous n’étaient pas des « Mischling 1 ») (je pense que cela désigne des Mischlinge erster Grad), non plus d’ailleurs que des Juifs contrairement au titre mensonger de Rigg ;
      - Ils n’étaient pas « 150 000 à 160 000 »

      J’ai l’intention de parler un peu de l’article de Kountrass auquel Briard renvoie et qui représente la vision du monde du judaïsme orthodoxe, ici en rapport avec la Deuxième Guerre mondiale. Je dirais aussi deux mots de l’auteur et de son background, mais surtout je parlerai du livre lui-même.
      En attendant, pour la réflexion des membres du forum, deux excellents comptes-rendus :
      Un court, en allemand, de Beate Meyer, une spécialiste du sujet des Mischlinge et de l’histoire orale :
      Wenn Spekulationen zu Tatsachen werden
      http://zeus.zeit.de/text/2003/46/P-Rigg-neu
      Un autre, beaucoup plus long et détaillé, en russe, qui « essore » le livre de Rigg :Igor’ Ostrovskij (généralement nommé dans la transcription allemande : Igor Ostrowski) : Skol’ko zhe evrejskix soldat u Gitlera ? http://www.jewniverse.ru/RED/Ostrowski/ostrovski_soldaty_hitler.html Comme promis, je poursuivrai bientôt en donnant les détails que j’annonce. Ne soyez pas trop impatients. A bientôt !


      Revenir en haut
      Admin
      Administrateur

      Hors ligne

      Inscrit le: 08 Oct 2007
      Messages: 7 510
      Localisation: Avignon

      MessagePosté le: Ven 15 Fév - 21:24 (2008)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore Répondre en citant

      Merci pour cette interessante contribution à ce modeste forum. J'aurai des réponses à te proposer... et je disposerai de plus de temps demain !
      _________________
      "Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


      Revenir en haut
      Briard
      Administrateur

      Hors ligne

      Inscrit le: 09 Oct 2007
      Messages: 3 331

      MessagePosté le: Ven 15 Fév - 22:21 (2008)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore Répondre en citant

      Salvé Snezana,

      ce texte :
      http://zeus.zeit.de/text/2003/46/P-Rigg-neu

      n'étant pas trés long aurais tu l'amabilité de le traduire pour ceux qui ne lisent pas l'allemand!!
      Je te ferais grâce du texte en Russe.

      Je t'en remercie par avance.
      _________________
      Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
      F Fenelon


      Revenir en haut
      Admin
      Administrateur

      Hors ligne

      Inscrit le: 08 Oct 2007
      Messages: 7 510
      Localisation: Avignon

      MessagePosté le: Sam 16 Fév - 08:50 (2008)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore Répondre en citant

      Snežana Pesah a écrit:
      Bonjour !
      Nauka nije zec ! C’est ce qu’on dit chez moi : la science n’est pas un lièvre. Donc, dans les questions de sciences et connaissances, il faut prendre son temps et ne pas se précipiter. Mes limitations intellectuelles et autres, en particulier linguistiques, m’empêcheraient d’ailleurs de le faire.

      Et puis, cher Croquignol, écrire des messages comme ceux que je rédige prend plus de temps que de faire un simple copié-collé ou lancer un court message sarcastique. N’est-ce pas ?

      Rassurez-vous ( ?), je ne vous oublie pas et, pour revenir à mon premier message, j’avais parlé de deux textes de « négationnistes notoires ». Admin n’y croyait guère. Et pourtant, j’ai cité les références de ces textes, dus respectivement à Vincent Reynouard et à Robert Faurisson, dont la notoriété négationniste est incontestable. Il faudra que je précise les références et surtout que je revienne sur la notion de « porosité au négationnisme » et les deux modalités qu’elle prend.

      J’avais également parlé d’erreurs, en précisant que, vu l’exiguïté de mes connaissances, elles devaient, puisque je les ai vues, être plutôt grossières. Et, donc, je me dois de les signaler précisément, puisque, manifestement, cela vous intéresse (et que vous n’y croyez sans doute pas…).C’est d’ailleurs cette incrédulité qui vous pousse, toi en particulier, à l’impatience. Je vais donc identifier brièvement quelques erreurs, avant de donner sous peu (oui, il va falloir attendre…) des précisions.

      J’avais signalé des sujets que je comptais aborder, et, fort logiquement, c’est en rapport avec ceux-ci que j’ai relevé des erreurs. J’avais écrit :

      « A titre d'information, si vous m’agréez parmi vous, j’aborderai, dans un premier temps les sujets suivants : Lucien Rebatet, l’insurrection  du ghetto de Varsovie (et Treblinka par la même occasion), les soldats « juifs » de Hitler et le négationnisme de Rassinier, qui semble vous avoir échappé (vous ne l’avez sans doute pas lu). »

      Je reprendrai cette petite liste dans un ordre différent, correspondant à la gravité approximative des susdites erreurs.



      1. Lucien Rebatet.
      Raspoutine lui a consacré un petit texte (facile à trouver avec la fonction « recherche »). En fait, il s’est contenté d’un copié-collé. Le copié-collé sans « valeur ajoutée » est facile, rapide, mais reproduit en même temps les choses exactes et les erreurs. Il n’y a pas eu de « suivi », personne n’a répondu. J’énumère simplement les erreurs : -       Ce n’est pas « Paul » Vandromme.
      -          Les Tribus du cinéma et du théâtre n’a pas été publié « sous le pseudo Vinneuil », mais bien sous le nom de Lucien Rebatet, suivi, entre parenthèses et en plus petit de « François Vinneuil » (je joindrai une reproduction, en couleurs, de la couverture.
      -          Dans la bibliographie est oublié un opuscule qui nous intéresse ici directement (et dont je pense que le titre plairait à Admin).

      Après avoir donné les précisions correspondant à ces erreurs, j’ajouterai une photo (en plus de celle de la couverture indiquée plus haut) et quelques mots sur les éditions des Décombres (et sur les Mémoires d’un fasciste) et sur l‘évolution politique de Rebatet dans le cadre de l’extrême droite française avant 1945 et même après. Et, en plus, des indications sur les éditions en ligne d’œuvres de Rebatet.

      Il ne s’agit que de petites choses, mais je reste à mon niveau et m‘efforce de cultiver la précision. Aussi bien, comme on dit en allemand, « c’est dans le détail que se niche le Diable ». Mais il y a plus important et plus surprenant



      1. Treblinka.
      Je dois dire que, de surprise, j’ai failli m’exclamer, comme Lénine, « es schwindelt mir !» lorsque j’ai lu ce qu’a écrit Admin : « je n’ai jamais entendu parler de chambre à gaz à Treblinka ». Heureusement, Briard a mis un lien opportun. Mais cela révèle une connaissance un peu incertaine sur ce point. La référence à « Joseph » Steiner qui vint après était plus malheureuse. J’en parlerai.
      Montons d’un degré dans la gravité :



      1. Paul Rassinier
      La vie de Rassinier est présentée sur la base d’une petite biographie d’origine négationniste et propagandistique (texte en fait diffusé par la Vieille Taupe au congrès de Bourg-en Bresse du Parti socialiste, en 1983, lors de ce que Pierre Guillaume appelle maintenant, avec un humour délicat, une « Sonderaktion »). Pour ces raisons, cette présentation de Rassinier est à la fois incomplète et inexacte. Les connaissances d’Admin, et du forum dans son ensemble, ou plutôt de son noyau dirigeant (Führungskern), en ce qui concerne la vie et l’œuvre de Rassinier se limitent manifestement à ce seul texte (incomplet et inexact, l’ai-je dit ?) et à la seule lecture du Mensonge d’Ulysse (sans doute dans une édition postérieure à 1955, c’est-à-dire incluant Passage de la ligne). C’est évidemment ignorer l’essentiel de l’œuvre de Rassinier. Et il est alors incorrect de l’exonérer de tout négationnisme et de nier les contacts qu’il a eus avec l’extrême droite  (citons en particulier Maurice Bardèche, fasciste revendiqué et le premier négationniste en France, qui fut son éditeur et le publia dans sa revue). Là encore, on voit que vos connaissances sont un peu incertaines.
      4. L’insurrection du ghetto de Varsovie 
      Il y a dans le fil « Il n’y a pas que de mauvaises nouvelles ! » une invraisemblable confusion entre l’insurrection du ghetto de  Varsovie et l’insurrection de Varsovie. La date, les circonstances, les intervenants et les conséquences de ces deux faits sont différents. Et je remarque que plusieurs membres du forum (dont du noyau dirigeant), avec l’inévitable et ignorant Daniel Laurent, ont joyeusement participé à la dscussion (en particulier en rapport avec la présence proche des troupes soviétiques) sans se rendre compte  de la chose. Confusion incroyable, qui laisse bouche bée et dénote une connaissance pour le moins ténue.

      Beaucoup d’erreurs donc, de tous niveaux et parfois graves, montrant une ignorance réelle. Bien sûr, l’ignorance est l’étape qui précède immédiatement la connaissance et « l’ignorance n’est pas honteuse, c’est le refus d’apprendre qui l’est ». Mais précisément là, il y a un besoin pressant d’apprendre quelques données fondamentales (elles sont fondamentales puisque, bien que fort ignorante, je les connais).

      Certains indices montrent d’autres lacunes dans les connaissances : par exemple, deux membres importants du forum viennent de découvrir apparemment la présence de trotskystes dans la collaboration et l’œuvre de Fritz Fischer. Ce sont des faits très connus. Ils ont appris ces éléments en lisant la Nouvelle revue d’histoire, revue bien médiocre, mais qui aura là au moins le mérite de leur apprendre des choses, qu’ils accepteront à cause de leur présupposés idéologiques. Mais, bien sûr, il ne faut pas en rester là et creuser le sujet. Donc au programme travail et efforts (« des efforts, des efforts, c’est la clé du salut » dit Goethe – traduction très libre). [remarque : si je fais souvent référence à des formules allemandes, c’est sans intention maligne : je suis simplement de langue allemande]

          . Enfin, à part, il y a le petit message de Briard, destiné en principe à Daniel Laurent, sur le livre de Bryan Mark Rigg, Hitler’s Jewish Soldiers (il y a au moins une traduction française et une traduction allemande, mais je me réfère à l’original anglais, que j’ai là à côté de mon ordinateur). Je ne sais trop, en fait, ce que veut dire Briard. Mais, bien sûr, Daniel Laurent est incapable de dire quoi que ce soit sur un livre dont il ne sait rien qui traite d’un sujet dont il ne sait rien (le contraire serait surprenant). Mais la phrase de Briard sur les « 150 000 à 160 000 allemands d'origine juive (des Mischling 1) dans les armées du REICH d'Adolf » appelle au moins deux corrections :
          - tous n’étaient pas des « Mischling 1 ») (je pense que cela désigne des Mischlinge erster Grad), non plus d’ailleurs que des Juifs contrairement au titre mensonger de Rigg ;
          - Ils n’étaient pas « 150 000 à 160 000 »

          J’ai l’intention de parler un peu de l’article de Kountrass auquel Briard renvoie et qui représente la vision du monde du judaïsme orthodoxe, ici en rapport avec la Deuxième Guerre mondiale. Je dirais aussi deux mots de l’auteur et de son background, mais surtout je parlerai du livre lui-même.
          En attendant, pour la réflexion des membres du forum, deux excellents comptes-rendus :
          Un court, en allemand, de Beate Meyer, une spécialiste du sujet des Mischlinge et de l’histoire orale :
          Wenn Spekulationen zu Tatsachen werden
          http://zeus.zeit.de/text/2003/46/P-Rigg-neu
          Un autre, beaucoup plus long et détaillé, en russe, qui « essore » le livre de Rigg :Igor’ Ostrovskij (généralement nommé dans la transcription allemande : Igor Ostrowski) : Skol’ko zhe evrejskix soldat u Gitlera ? http://www.jewniverse.ru/RED/Ostrowski/ostrovski_soldaty_hitler.html Comme promis, je poursuivrai bientôt en donnant les détails que j’annonce. Ne soyez pas trop impatients. A bientôt !


          _________________
          "Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


          Revenir en haut
          Admin
          Administrateur

          Hors ligne

          Inscrit le: 08 Oct 2007
          Messages: 7 510
          Localisation: Avignon

          MessagePosté le: Sam 16 Fév - 09:10 (2008)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore Répondre en citant

          Ce texte (je voulais y apporter mes commentaires, mais je n'ai rien fait) mérite un autre chapitre que "Bistrot du coin". Tu voudras donc bien en reprendre les développement dans le chapitre approprié. Merci. Je me contenterai de ton observation sur la Nouvelle Revue d'Histoire que tu qualifies de "revue bien médiocre"...

          Visiblement tu n'as jamais lu cette revue. J'ai donné récemment les noms des personnalités qui y écrivaient, et on peut évidemment ne pas être d'accord avec elles, mais de là à les qualifier de "médiocres"... Je rappelle donc:

          -Jacques Heers, François-Georges Dreyfus, Emmanuel Leroy-Ladurie, Maurice Allais, Ernst Nolte, Philippe Contamine, Max Gallo, Alain-Gérard Slama, Henri Amouroux, Michel Pastoureau, Jacqueline de Romilly, Maurice Druon, Hélène Carrère d'Encausse, Michel Déon, René Rémond, Bernard Lugan, ... etc... etc...

          Ont collaboré ou ont accordé des entretiens à cette revue. Excusez moi du peu !

          Et bien entendu, tu méprises Dominique Venner, qui ne peut pas être "qualifié" pour parler d'histoire pour la seule raison qu'il a "fréquenté l'extrême-droite" comme disent les pitoyables dirigeants des fora "vert" et "beige" que tu connais bien ! Et là encore il faut lire Dominique Venner et ne pas se contenter de l'image qu'en donnent ses ennemis...
          _________________
          "Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


          Revenir en haut
          Maréchal


          Hors ligne

          Inscrit le: 19 Déc 2007
          Messages: 1 138
          Localisation: Gard

          MessagePosté le: Sam 16 Fév - 10:09 (2008)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore Répondre en citant

          @Snezana. Rassinier était bien obligé d'aller chercher un éditeur "politiquement incorrect", vu la chasse qui lui était faite ! Mais on ne peut pas le traiter de négationniste. Il a nié quoi ? Il a été honnête, en disant qu'il n'avait rien constaté de lui-même à Buchenwald et à Dora... Mais on pouvait tout de même lui accorder des circonstances atténuantes compte tenu de ce qu'il avait vécu, et tenir compte de son témoignage en ce qui concerne les communistes dans ces camps là !
          Tu n'as pas compris qu'à la Libération les communistes ne pouvaient tolérer que leur "image de marque" soit salie ? Tu n'as pas connu cette époque en France ?
          _________________
          Notre vie est- un voyage
          Dans l'hiver et dans la nuit,
          Nous cherchons notre passage
          Dans le Ciel où rien ne luit.

          Chanson des Gardes Suisses. 1793


          Revenir en haut
          Résistant
          Administrateur

          Hors ligne

          Inscrit le: 16 Nov 2007
          Messages: 1 684
          Localisation: Vaucluse

          MessagePosté le: Sam 16 Fév - 15:06 (2008)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore Répondre en citant

          Admin a écrit:
          Snežana Pesah a écrit:
          Bonjour ! Nauka nije zec ! C’est ce qu’on dit chez moi : la science n’est pas un lièvre. Donc, dans les questions de sciences et connaissances, il faut prendre son temps et ne pas se précipiter. Mes limitations intellectuelles et autres, en particulier linguistiques, m’empêcheraient d’ailleurs de le faire.
          Et puis, cher Croquignol, écrire des messages comme ceux que je rédige prend plus de temps que de faire un simple copié-collé ou lancer un court message sarcastique. N’est-ce pas ?

          Rassurez-vous ( ?), je ne vous oublie pas et, pour revenir à mon premier message, j’avais parlé de deux textes de « négationnistes notoires ». Admin n’y croyait guère. Et pourtant, j’ai cité les références de ces textes, dus respectivement à Vincent Reynouard et à Robert Faurisson, dont la notoriété négationniste est incontestable. Il faudra que je précise les références et surtout que je revienne sur la notion de « porosité au négationnisme » et les deux modalités qu’elle prend.

          Tu voudras bien préciser, en quoi les citations de Reynouard ou même de Faurisson, et je parle bien de ces citations là, ont quelque chose de "négationniste"... Même si leurs auteurs "de notoriété publique" sont des négationnistes selon la terminologie de la loi Gayssot.

          J’avais également parlé d’erreurs, en précisant que, vu l’exiguïté de mes connaissances, elles devaient, puisque je les ai vues, être plutôt grossières. Et, donc, je me dois de les signaler précisément, puisque, manifestement, cela vous intéresse (et que vous n’y croyez sans doute pas…).C’est d’ailleurs cette incrédulité qui vous pousse, toi en particulier, à l’impatience. Je vais donc identifier brièvement quelques erreurs, avant de donner sous peu (oui, il va falloir attendre…) des précisions.

          J’avais signalé des sujets que je comptais aborder, et, fort logiquement, c’est en rapport avec ceux-ci que j’ai relevé des erreurs. J’avais écrit :

          « A titre d'information, si vous m’agréez parmi vous, j’aborderai, dans un premier temps les sujets suivants : Lucien Rebatet, l’insurrection  du ghetto de Varsovie (et Treblinka par la même occasion), les soldats « juifs » de Hitler et le négationnisme de Rassinier, qui semble vous avoir échappé (vous ne l’avez sans doute pas lu). »

          Je reprendrai cette petite liste dans un ordre différent, correspondant à la gravité approximative des susdites erreurs.





          1. Lucien Rebatet.
          Raspoutine lui a consacré un petit texte (facile à trouver avec la fonction « recherche »). En fait, il s’est contenté d’un copié-collé. Le copié-collé sans « valeur ajoutée » est facile, rapide, mais reproduit en même temps les choses exactes et les erreurs. Il n’y a pas eu de « suivi », personne n’a répondu. J’énumère simplement les erreurs : -       Ce n’est pas « Paul » Vandromme. -          Les Tribus du cinéma et du théâtre n’a pas été publié « sous le pseudo Vinneuil », mais bien sous le nom de Lucien Rebatet, suivi, entre parenthèses et en plus petit de « François Vinneuil » (je joindrai une reproduction, en couleurs, de la couverture.-          Dans la bibliographie est oublié un opuscule qui nous intéresse ici directement (et dont je pense que le titre plairait à Admin).

          Après avoir donné les précisions correspondant à ces erreurs, j’ajouterai une photo (en plus de celle de la couverture indiquée plus haut) et quelques mots sur les éditions des Décombres (et sur les Mémoires d’un fasciste) et sur l‘évolution politique de Rebatet dans le cadre de l’extrême droite française avant 1945 et même après. Et, en plus, des indications sur les éditions en ligne d’œuvres de Rebatet.

          Il ne s’agit que de petites choses, mais je reste à mon niveau et m‘efforce de cultiver la précision. Aussi bien, comme on dit en allemand, « c’est dans le détail que se niche le Diable ». Mais il y a plus important et plus surprenant

          Lucien Rebatet a écrit des choses fort interessantes, ce qui lui a vallu l'attention de Gallimard, entre autres. Je ne vois pas pourquoi un écrivain de talent serait condamné en fonction de son appartenance politique. Il s'agit la d'un pur procés d'intention.





          1. Treblinka.
          Je dois dire que, de surprise, j’ai failli m’exclamer, comme Lénine, « es schwindelt mir !» lorsque j’ai lu ce qu’a écrit Admin : « je n’ai jamais entendu parler de chambre à gaz à Treblinka ». Heureusement, Briard a mis un lien opportun. Mais cela révèle une connaissance un peu incertaine sur ce point. La référence à « Joseph » Steiner qui vint après était plus malheureuse. J’en parlerai. Montons d’un degré dans la gravité :




          1. Paul Rassinier
          La vie de Rassinier est présentée sur la base d’une petite biographie d’origine négationniste et propagandistique (texte en fait diffusé par la Vieille Taupe au congrès de Bourg-en Bresse du Parti socialiste, en 1983, lors de ce que Pierre Guillaume appelle maintenant, avec un humour délicat, une « Sonderaktion »). Pour ces raisons, cette présentation de Rassinier est à la fois incomplète et inexacte. Les connaissances d’Admin, et du forum dans son ensemble, ou plutôt de son noyau dirigeant (Führungskern), en ce qui concerne la vie et l’œuvre de Rassinier se limitent manifestement à ce seul texte (incomplet et inexact, l’ai-je dit ?) et à la seule lecture du Mensonge d’Ulysse (sans doute dans une édition postérieure à 1955, c’est-à-dire incluant Passage de la ligne). C’est évidemment ignorer l’essentiel de l’œuvre de Rassinier. Et il est alors incorrect de l’exonérer de tout négationnisme et de nier les contacts qu’il a eus avec l’extrême droite  (citons en particulier Maurice Bardèche, fasciste revendiqué et le premier négationniste en France, qui fut son éditeur et le publia dans sa revue). Là encore, on voit que vos connaissances sont un peu incertaines.

          Mais que je sache, la mise à l'index de Rassinier date de sa première oeuvre écrite sur les camps, en l'occurence "Le mensonge d'Ulysse". C'est à partrir de là que le parti communiste français a déchaîné ses attaques staliniennes contre lui, et on sait ce que le PC est capable de faire dans ce domaine ! Pourquoi croire les communistes ?
          l4. L’insurrection du ghetto de Varsovie 
          Il y a dans le fil « Il n’y a pas que de mauvaises nouvelles ! » une invraisemblable confusion entre l’insurrection du ghetto de  Varsovie et l’insurrection de Varsovie. La date, les circonstances, les intervenants et les conséquences de ces deux faits sont différents. Et je remarque que plusieurs membres du forum (dont du noyau dirigeant), avec l’inévitable et ignorant Daniel Laurent, ont joyeusement participé à la dscussion (en particulier en rapport avec la présence proche des troupes soviétiques) sans se rendre compte  de la chose. Confusion incroyable, qui laisse bouche bée et dénote une connaissance pour le moins ténue.

          Beaucoup d’erreurs donc, de tous niveaux et parfois graves, montrant une ignorance réelle. Bien sûr, l’ignorance est l’étape qui précède immédiatement la connaissance et « l’ignorance n’est pas honteuse, c’est le refus d’apprendre qui l’est ». Mais précisément là, il y a un besoin pressant d’apprendre quelques données fondamentales (elles sont fondamentales puisque, bien que fort ignorante, je les connais).

          Certains indices montrent d’autres lacunes dans les connaissances : par exemple, deux membres importants du forum viennent de découvrir apparemment la présence de trotskystes dans la collaboration et l’œuvre de Fritz Fischer. Ce sont des faits très connus.

          Trés connus, mais personne n'en parle ! Il est beaucoup plus interessant de traquer le soi-disant "négationnisme" de l'extrême-droite que d'explorer ce domaine ! 

          Ils ont appris ces éléments en lisant la Nouvelle revue d’histoire, revue bien médiocre,

          Ah non ! Probablement la meilleure revue de "vulgarisation" d'histoire à l'heure actuelle. D'ailleurs, Admin a cité une liste de "sommités" en matière d'histoire qui y collaborent, et tu ne pourras pas les accuser de "médiocrité" ?Tu ne vas surtout pas nous parler d'Histoquiz44 qui est un organe de propagande "gaullo-marxiste" de bas niveau ?

           mais qui aura là au moins le mérite de leur apprendre des choses, qu’ils accepteront à cause de leur présupposés idéologiques. Mais, bien sûr, il ne faut pas en rester là et creuser le sujet. Donc au programme travail et efforts (« des efforts, des efforts, c’est la clé du salut » dit Goethe – traduction très libre). [remarque : si je fais souvent référence à des formules allemandes, c’est sans intention maligne : je suis simplement de langue allemande]



                . Enfin, à part, il y a le petit message de Briard, destiné en principe à Daniel Laurent, sur le livre de Bryan Mark Rigg, Hitler’s Jewish Soldiers (il y a au moins une traduction française et une traduction allemande, mais je me réfère à l’original anglais, que j’ai là à côté de mon ordinateur). Je ne sais trop, en fait, ce que veut dire Briard. Mais, bien sûr, Daniel Laurent est incapable de dire quoi que ce soit sur un livre dont il ne sait rien qui traite d’un sujet dont il ne sait rien (le contraire serait surprenant). Mais la phrase de Briard sur les « 150 000 à 160 000 allemands d'origine juive (des Mischling 1) dans les armées du REICH d'Adolf » appelle au moins deux corrections : - tous n’étaient pas des « Mischling 1 ») (je pense que cela désigne des Mischlinge erster Grad), non plus d’ailleurs que des Juifs contrairement au titre mensonger de Rigg ;- Ils n’étaient pas « 150 000 à 160 000 »

                J’ai l’intention de parler un peu de l’article de Kountrass auquel Briard renvoie et qui représente la vision du monde du judaïsme orthodoxe, ici en rapport avec la Deuxième Guerre mondiale. Je dirais aussi deux mots de l’auteur et de son background, mais surtout je parlerai du livre lui-même.
                En attendant, pour la réflexion des membres du forum, deux excellents comptes-rendus :
                Un court, en allemand, de Beate Meyer, une spécialiste du sujet des Mischlinge et de l’histoire orale :
                Wenn Spekulationen zu Tatsachen werden
                http://zeus.zeit.de/text/2003/46/P-Rigg-neu
                Un autre, beaucoup plus long et détaillé, en russe, qui « essore » le livre de Rigg :Igor’ Ostrovskij (généralement nommé dans la transcription allemande : Igor Ostrowski) : Skol’ko zhe evrejskix soldat u Gitlera ? http://www.jewniverse.ru/RED/Ostrowski/ostrovski_soldaty_hitler.html Comme promis, je poursuivrai bientôt en donnant les détails que j’annonce. Ne soyez pas trop impatients. A bientôt !








                Des traductions, s'il te plait !


                Revenir en haut
                Admin
                Administrateur

                Hors ligne

                Inscrit le: 08 Oct 2007
                Messages: 7 510
                Localisation: Avignon

                MessagePosté le: Sam 16 Fév - 18:14 (2008)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore Répondre en citant

                Rendons au moins à Daniel Laurent cette honnêteté: de ne pas s'imposer sur un sujet qu'il ne doit pas bien connaître. C'est mon cas. Et je ne peux rien en dire, l'Allemand et le Russe m'étant parfaitement inconnus. Je pourrai éventuellement faire traduire le second arcticle par un ami russe... mais mon imprimante va-t-elle accepter de le reproduire ?????????
                _________________
                "Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


                Revenir en haut
                Alexandre


                Hors ligne

                Inscrit le: 15 Fév 2008
                Messages: 354
                Localisation: Nice

                MessagePosté le: Dim 17 Fév - 09:24 (2008)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore Répondre en citant

                Ce qui m'a toujours intrigué c'est que dans le domaine culturel en général et en histoire en particulier, les auteurs clairement classés à droite et même franchement à droite, sont systématiquement frappés de nullité.
                Vous sortez un article écrit par n'importe quel historien, et ce quelques soient ses qualifications universitaires et ses compétences dans le sujet abordé, il suffit qu'il ait fréquenté pendant quelques mois de sa vie un parti "nationaliste" pour être rejeté par ses pairs et traité de falsificateur !
                Moi je me fous absolument de l'étiquette politique des auteurs que je lis. L'important c'est la crédibilité.
                La façon dont on aborde l'histoire aujourd'hui me fait penser à la période noire de l'église en Espagne sous l'égide de Torquemada !
                Il y a le "dogme" auquel tout le monde est obligé de croire, qui ne mérite aucune discussion aucun débat.
                C'est comme si on imposait aux artistes peintres de peindre à l'huile et dans le style de Rembrandt. Pourtant, l'art pictural est un art particulièrement "LIBRE". Pourquoi l'étude de l'histoire ne l'est-elle pas ?
                _________________
                Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires.&quot; Charles Péguy


                Revenir en haut
                Admin
                Administrateur

                Hors ligne

                Inscrit le: 08 Oct 2007
                Messages: 7 510
                Localisation: Avignon

                MessagePosté le: Dim 17 Fév - 17:08 (2008)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore Répondre en citant

                Mon cher Alexandre, c'est parceque le "dogme" a été imposé en 1945 par les gaullistes et leurs alliés communistes. La France a été découpée entre "méchants" et "bons"... 9 Français sur 9 et demi étaient ou avaient été "résistants" ! Les autres, ils étaient des collabos, des néo-nazis, des hitlériens. La France qui avait "le droit" était celle qui gueulait "vive De Gaulle !"... (aprés avoir gueulé "Vive Pétain"). Cette France qui allait vite renvoyer le général à Colombey, d'où il n'aurait de cesse de revenir leur botter le cul, en 58 !
                Et pour se débarasser de cette Algérie qui l'avait haï, il retrouvera le PCF, la bonne vieille complicité ! Mais cette complicité se paiera. De Gaulle avait donné les clefs de la maison "France" au parti de Thorez en 45, le PC l'aura "meublée", il y aura semé la graine des futurs soixante-huitards qui cette fois n'auront aucune pitié... Et c'est tout juste si on n'a pas accusé De Gaulle d'être complice de Vichy avec l'affaire Papon !

                Et les nouveaux Inquisiteurs sont toujours là ! Il sévissent dans nos lycées, dans nos chaînes de télé, dans notre presse, dans nos cinémas. Vous en avez ici l'exemplaire illustration avec Daniel Laurent, "l'idiot utile" des "zéminents zistoriens", chasseur de nazigounette cendrée à ses moments perdus !
                _________________
                "Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


                Revenir en haut
                ATF40


                Hors ligne

                Inscrit le: 29 Nov 2007
                Messages: 202

                MessagePosté le: Lun 18 Fév - 23:06 (2008)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore Répondre en citant

                Moi , pour avoir vu les interventions de Snežana , il y a bien longtemps , je sais qu'elle est de toute confiance . Je la salue au passage .

                Pour ce qui est de vos critiques sur les forums et revues , on se demande pourquoi vous n'etes pas publiés en fait , puisque vous tenez en main des informations que des chercheurs n'ont pas , il semble .
                Ou peut etre est ce car vous n'avez rien d'autre que de la lecture de seconde main a fournir comme info ? N'oubliez jamais ce qu'un editeur recherche : que les articles soient ecrits , dans les revues serieuses j'entends , a partir de sources primaires et non en compulsant les trois ou quatres ecrits de X et Y .
                Si vos mentalités sont definies a partir des ecrits des autres , et qu'ils sont eux memes orientés ou manipulés , vous n'etes que des manipulés de second niveau .
                Ce qui m'inquiete c'est que vous n'alliez pas chercher vous meme l'info par aquis de conscience , mais je me trompe surement , vous le faites surement .
                N'est ce pas ?


                Revenir en haut
                Admin
                Administrateur

                Hors ligne

                Inscrit le: 08 Oct 2007
                Messages: 7 510
                Localisation: Avignon

                MessagePosté le: Mer 20 Fév - 15:23 (2008)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore Répondre en citant

                ATF40 a écrit:
                Moi , pour avoir vu les interventions de Snežana , il y a bien longtemps , je sais qu'elle est de toute confiance . Je la salue au passage .
                Je pense que Snezana est de bonne foi et c'est vrai que nous aurons propablement du plaisir à débattre avec elle.

                Pour ce qui est de vos critiques sur les forums et revues , on se demande pourquoi vous n'etes pas publiés en fait , puisque vous tenez en main des informations que des chercheurs n'ont pas , il semble .
                Ou peut etre est ce car vous n'avez rien d'autre que de la lecture de seconde main a fournir comme info ? N'oubliez jamais ce qu'un editeur recherche : que les articles soient ecrits , dans les revues serieuses j'entends , a partir de sources primaires et non en compulsant les trois ou quatres ecrits de X et Y .

                Je croyais vous en avoir donné l'explication. Jean Sévillia et Jacques Heers, chacun de leur côté, en ont donné la raison. L'un a écrit "Historiquement correct", l'autre l'a dit dans "L'Histoire assassinée".... Tout commence par la grande Usine à Gaz de l'éducation nationale et annexes qui a concocté, je l'ai dit depuis 45, mais plus encore depuis 68, ce qu'il était BON de savoir ou de rejeter. Les médias, entre les mains de journalistes formés dans cette Usine, "filtrent" en fonction de cette idéologie et les éditeurs, qui doivent "vendre" pour ne pas mettre la clef sous la porte, obéissent, parfois inconsciemment à cette diffusion contrôlée. Vous voyez bien qu'il ne s'agit pas de la qualité de l'info !
                Voyez Dominique Venner ! On l'a dit et répété, sa revue d'Histoire est de grande qualité et les auteurs qui y collaborent ne peuvent pas être qualifiés d'auteurs de "second niveau", manipulés !
                Leur énorme défaut: ils ne sont pas "conventionnels" !
                Aves des gens comme Daniel Laurent ou encore plus sectaires comme Stephane Delogu, lorsque vous citez de telles sources, on vous rie carrément au nez en refusant de reconnaître la "qualité" intellectuelle de ces sources ...

                Les informations sur 14/18 ou 39/45, ou la guerre d'Indochine me viennent de livres que je consulte abondamment. mais pour ce qui est de la guerre d'Algérie, j'ai en plus de mes bouquins, mon propre témoignage et celui des témoins du Cercle que je fréquente. Alors ne dites pas que je ne vais pas chercher mes infos à la source même !

                L'ostracisme dont font part à mon égard, ainsi qu'à l'égard de mes amis, tous ceux qui organisent ces fora "historiques", en sortant immédiatement l'anathème de "négationnistes" néo-fascisants pour justifier les mises en garde et les bannissements définitifs, est l'une des réponses à vos questions.


                Si vos mentalités sont definies a partir des ecrits des autres , et qu'ils sont eux memes orientés ou manipulés , vous n'etes que des manipulés de second niveau .
                Ce qui m'inquiete c'est que vous n'alliez pas chercher vous meme l'info par aquis de conscience , mais je me trompe surement , vous le faites surement .
                N'est ce pas ?




                _________________
                "Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


                Revenir en haut
                Croquignol


                Hors ligne

                Inscrit le: 25 Jan 2008
                Messages: 429
                Localisation: Sarthe

                MessagePosté le: Mer 20 Fév - 16:45 (2008)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore Répondre en citant

                Je comprends pas pourquoi ATF 40 fait l'étonné ! Y sait pas qu'en France on peut pas dire ce qu'on veut, même si on a de bonnes raisons pour le faire ?
                Y va croire toute la bande de rigolos qui Kapositent les fora d'Histoquiz et de hystérie44 ? Y'a qu'eux qui ont le droit de démontrer l'histoire ? Qu'est-ce que c'est que cette façon de fliquer les gens qui ont des questions à poser ?
                Allons ATF 40, tu vois bien qu'ici, y'a peut-être pas des somités en histoire, je te l'accorde, mais y'a au moins des gens "ouverts", pas sectaires, et qui cherchent à s'informer et à poser des questions. C'est pas comme ça qu'on avance ?


                Revenir en haut
                Contenu Sponsorisé






                MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:57 (2016)    Sujet du message: Pour Daniel LAURENT afin qu'il n'en ignore

                Revenir en haut
                Montrer les messages depuis:   
                Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
                Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
                Page 2 sur 6

                 
                Sauter vers:  

                Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
                Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
                Traduction par : phpBB-fr.com