France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le "boucher" de la guerre
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 14/18. La Grande Guerre.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 6 Fév - 13:52 (2008)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre Répondre en citant

On a encore longtemps, entre autres accusations non-fondées, déversé sur Pétain les responsabilités des "boucheries" de la plupart des offensives de 1914/1918, sans tenir aucun compte des réalités et surtout des commandements des différentes armées qui étaient en ligne. Ainsi en est-il du général Nivelle, dont on ne parle plus, mais qui fut sans conteste le pire des "bouchers" de ce conflit avec sa grande offensive de la Somme qui envoya des dizaines de milliers d'hommes à l'abattoir de l'artillerie et des mitrailleuses allemandes.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 6 Fév - 13:52 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Croquignol


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 429
Localisation: Sarthe

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 15:12 (2008)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre Répondre en citant

Pétain, il est responsable de tout ! En plus il avait pas été Ministre de la Guerre dans les années 30 ? On comprend pourquoi on a perdu en 40... C'est sa faute !

Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 683
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Sam 9 Fév - 15:10 (2008)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre Répondre en citant

Le maréchal Pétain a été ministre de la Guerre du 9 février 1934 au 8 novembre 1934... Il a commencé par faire approuver l'autonomie donnée à l'armée de l'air, dont il était un ferme partisan, puis il a donné un coup d'arrêt à la décision prise en 1933 oar... Daladier de supprimer 5.000 officiers. Il réclame le 29 octobre 1934 un effort budgétaire pour financer la modernisation des armées, disant:" l'accroissement considérable des armements de certains pays (...) nous oblige à envisager l'accélération de la constitution de nos approvisionnements et de la modernisation de nos matériels."
Le lendemain, Le Populaire organe du Parti Socialiste dont Léon Blum est le chef, s'insurge: "Le maréchal Pétain a déclaré avec cynisme que trés prochainement il demandera des crédits spéciaux pour agmenter approvisionnements et matériel."

Lire à ce sujet la thèse de doctorat présentée en 1990 à la Sorbonne par J. PERRIER-CORNET, sous la direction de G. PEDRONCINI: "Pétain, ministre de la Guerre - 8 février 1934-8 novembre 1934" 816 pages.


Revenir en haut
Croquignol


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 429
Localisation: Sarthe

MessagePosté le: Sam 9 Fév - 20:08 (2008)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre Répondre en citant

Comme quoi... C'est pas sa faute alors ? Et c'est vrai qu'en neuf mois il ne pouvait pas faire grand chose... D'autant plus que les socialistes et les cocos étaient "pacifistes" !

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 10 Fév - 11:26 (2008)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre Répondre en citant

Croquignol a écrit:
Pétain, il est responsable de tout ! En plus il avait pas été Ministre de la Guerre dans les années 30 ? On comprend pourquoi on a perdu en 40... C'est sa faute !



Cette "légende", comme tant d'autres, prend sa source à la Radio de Londres, où De Gaulle s'exclame le 26 juin 1940, je cite:
" Monsieur le Maréchal (...) La France a été foudroyée (...) par la force mécanique et manoeuvrière de l'ennemi (...) Si la France n'avait pas cette force mécanique, si elle s'était donnée une armée défensive, une armée de position, à qui la faute Monsieur le Maréchal ? (...) Vous qui avez présidé à notre organisation militaire aprés la guerre de 1914-1918, vous qui fûtes généralissime jusqu'en 1932 (sic, au lieu de fin 1930), vous qui fûtes ministre de la Guerre en 1935 (sic, au lieu de 1934), vous qui étiez la plus haute personnalité militaire de notre pays, avez vous jamais soutenu, demandé, exigé la réforme indispensable de ce système mauvais? "  Fin de citation.

Voilà ce qui devait rester à tout jamais comme la "Vérité" révélée !

Mais il y a heureusement des "sources" qui démontrent le contraire, comme par exemple ces "Cours de Défense Nationale" de l'Ecole Libre des Sciences Politiques, dirigés par... le Maréchal Pétain, assisté des généraux Vauthier et Dame, du colonel Crochu et du capitaine de corvette Guichard...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 683
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim 10 Fév - 12:18 (2008)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre Répondre en citant

Je pense que De Gaulle qui avait une mémoire d'éléphant ne pouvait ignorer que Pétain fut ministre de la Guerre en... 1934, et non en 35. Le situer à ce poste en 1935 est donc manifestement une erreur volontaire. Une façon comme une autre de démontrer la culpabilité de Pétain qui n'aurait donc pas du ignorer les "conseils" de De Gaulle parus en... 1934, dans "Vers l'armée de métier" ! Quelle perversité !

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 11 Fév - 09:06 (2008)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre Répondre en citant

Et lorsqu'on parle des "muntineries" de 1917... Alors là ! A entendre les historiens auto-proclamés, c'est l'armée française toute entière qui était entrée en mutinerie et Pétain qui fit fusiller des milliers d'insurgés... Et les cinéastes de s'en donner à coeur joie pour "illustrer" ces doctes propos; il ne faut surtout pas que "l'opinion publique" ait une pensée affective pour le vieillard de Montoire...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 137
Localisation: Gard

MessagePosté le: Lun 11 Fév - 10:22 (2008)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre Répondre en citant

Il y a eu un topic là-dessus, qui disait que le bilan de ces "mutinieries" était de 49 fusillés je crois... Personne n'a démenti ! Pourtant avec tous les "zistoriens-zéminents" qui viennent fureter par là... 
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Lun 11 Fév - 10:36 (2008)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre Répondre en citant

Concernant ces mutineries de 1917 et le nombre des condamnés et celui des fusillés.

http://hypo.ge-dip.etat-ge.ch/www/cliotexte/html/1ere.gm.mutinerie.html
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Lun 11 Fév - 11:32 (2008)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre Répondre en citant

Pour les quelques sceptiques, qui n'iraient pas jusqu'au bas de ce lien, voici ce que préconisait PETAIN :

Pétain : économiser des vies humaines

"L'équilibre des forces adverses en présence sur le front du Nord et du Nord-Est ne permet pas d'envisager, pour le moment, la rupture du front suivie de l'exploitation stratégique. C'est donc à user l'adversaire avec le minimum de pertes qu'il importe actuellement d'appliquer son effort.

Point n'est besoin pour obtenir cette usure de monter de grosses attaques en profondeur, à objectifs éloignés. Ces attaques ne donnent pas le bénéfice de la surprise, car, par les travaux multiples qu'elles exigent, elles s'inscrivent longtemps à l'avance sur le terrain. Elles sont coûteuses, car l'assaillant s'y use généralement plus que le défenseur. Elles sont aléatoires, car, consistant à étendre la préparation initiale d'artillerie à toute la profondeur de la zone organisée, elles risquent, par un tir ainsi dilué, d'obtenir dans l'ensemble des effets insignifiants et d'exposer l'attaque à se briser contre la première position imparfaitement détruite.

Aux attaques profondes il convient de préférer les attaques à objectifs limités, déchaînées brusquement sur un front aussi étendu que le permettent le nombre et les propriétés des divers matériels d'artillerie existants.

Pour que cette conception puisse se réaliser, les attaques doivent :

1) Être menées économiquement en infanterie et avec le maximum de moyens en artillerie;

2) Procéder par surprise, ce qui donne des chances d'agir du fort au faible et d'obtenir des résultats importants. Il y a lieu de remarquer que la surprise ne sera obtenue que si le secteur d'attaque, préparé depuis longtemps, a été mis en sommeil plusieurs semaines ou même plusieurs mois avant l'exécution; 3) S'appliquer successivement à différents secteurs du front, choisis parmi ceux que l'ennemi a des raisons majeures de ne pas évacuer librement;

4) Se succéder le plus rapidement possible dans le temps, afin de fixer l'ennemi et de lui enlever sa liberté d'action. "

Directive no 1, 19 mai 1917.

Irréfutable!!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 11 Fév - 11:54 (2008)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre Répondre en citant

Merci ami Briard ! Effectivement, irréfutable... Mais tu sais, "ils" sont bien embêtés. Parceque, ou bien ils reconnaissent que Pétain était un Chef "humaniste" et soucieux d'économiser les vies humaines, et dans ce cas toutes leurs belles thèses sur le "fasciste" Pétain qui vendait les Français aux Allemands de 40 à 44, se cassent un peu la gueule... Ou bien, ils font l'impasse sur tout ce qui a précédé juin 40 ! Comme ils ne peuvent pas, ils sont donc obligés de mentir sur le personnage Pétain, pour justifier leurs accusations "staliniennes" sur le chef de l'Etat Français...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 21 Fév - 18:02 (2008)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre Répondre en citant

J'ajouterai à tes dires mon cher Briard, cet extrait d'un article du Professeur Guy Pedroncini, paru dans le N°4 de "Enquête sur l'Histoire" de 1994. Je cite:

"Comment comprendre que l'on demande à ce "pessimiste" de redonner confiance à une armée qui renonce ? Comment comprendre que ce général "défensif" ait réussi toutes ses offensives et surtout gagné tous ses commandements à une époque où l'offensive avait les faveurs de Joffre ? Comment expliquer qu'en octobre-novembre 1918, il voulait lancer une offensive en Lorraine, et que l'offensif Foch et l'énergique Clémenceau ne l'aient pas entendu ?
Les archives ont apporté la réponse. Elles montrent le général Pétain tel qu'il a été. Un tacticien qui a obtenu la victoire et sauvé le pays par une défensive efficace tout en ménageant les hommes; un stratège complet, sans doute le plus complet de la grande guerre; un offensif raisonné qui a compris les nouvelles conditions de la guerre -il est l'homme des chars, des avions, du matériel- et la nécessité de ménager absolument les forces humaines de la France; un homme qui connaissait bien ses soldats et qui a réussi en quelques semaines à maîtriser une crise du moral et de la confiance qui menaçait de conduire à la défaite." (fin de citation)

Et c'est d'ailleurs bien pour toutes ces raisons que Paul Reynaud fait appel à lui en 40 !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 683
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Jeu 21 Fév - 18:32 (2008)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre Répondre en citant

Le Professeur Guy Pedroncini ? Encore un prof' d'histoire qui se pose des questions ? Inadmissible ! Et quoi ? Il trouve des réponses dans les Archives ? Et des réponses favorables à Pétain ? Impossible ! Les "poubelles de l'histoire", ses archives !



Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 23 Fév - 09:00 (2008)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre Répondre en citant

Professeur à la Sorbonne, directeur de l'Institut d'histoire des conflits contemporains, Guy Pedroncini est l'auteur d'une thèse fameuse sur Les Mutineries de 1917 (PUF 1967 et 1983). Il a publié en 1989, chez Perrin Pétain, le soldat et la gloire, le premier volume d'une biographie complète du vainqueur de Verdun...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Croquignol


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 429
Localisation: Sarthe

MessagePosté le: Sam 23 Fév - 09:48 (2008)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre Répondre en citant

Et quand on voit toutes les vieilles raclures du gaullisme baver d'admiration devant le mémorial inauguré par Sarko... Y'a que des photos, des films et des enregistrements audio, qu'ils disent les commentateurs. Pas d'objets personnels ! Même pas un cure-dents ou "son" briquet de Londres ? Philippe a rien voulu lâcher. Dame, il nous concocte un musée, là-bas, à Agay !

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:54 (2016)    Sujet du message: Le "boucher" de la guerre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 14/18. La Grande Guerre. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com