France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'armée française à partir de 1962

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'Algérie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 10:12 (2008)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962 Répondre en citant

A partir de 1962, la quasi-totalité de l'élite des cadres de l'armée française va être renvoyée dans ses foyers, pour non allégeance au pouvoir gaulliste*. Elle sera donc débarassée de ses "soldats" au profit des "militaires", héros des combats du tableau d'avancement administratif. On retrouve les officiers gaullistes promus grace à leurs talents de cireurs de pompes, à Vincennes où ils sont chargés de "dépoussiérer" les archives...
On comprendra alors pourquoi nous n'accordons pas beaucoup d'intérêt aux sources de cette provenance... Pas plus qu'à celles en provenance du CNRS !


* Certains officiers préféreront la démission et se reconvertiront dans l'entreprise civile. C'est ainsi que le DRH de ma première "boite" sera un ancien officier "putschiste" civilisé...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Mar - 10:12 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 13:25 (2008)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962 Répondre en citant

Attention ! Pas tous les officiers. Ceux qui étaient proches de la retraite ont préféré rentrer dans le rang et jouer profil bas. J'avais un oncle lieutenant-colonel en 62, qui n'était pas gaulliste, mais qui a attendu les galons de colon pour prendre sa retraite plein pot. Chez les jeunes officiers, oui, ça a été l'hécatombe. ils se sont vus bloqués au profit d'officiers "loyalistes" dont les promotions ont grimpé à toute vitesse... Les lieutenants, les capitaines, quelques commandants rentrés d'Algérie sont pratiquement tous partis.
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Alexandre


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2008
Messages: 354
Localisation: Nice

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 09:31 (2008)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962 Répondre en citant

Exact Maréchal ! Moi c'était un cousin, officier SAS en Algérie. Il a rendu ses galons et ses médailles en posant les pieds à Marseille... Ecoeuré !
_________________
Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires." Charles Péguy


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 16:49 (2008)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962 Répondre en citant

Mais bien sur, je n'ai pas généralisé, mais là encore on a pu faire le distingo entre "soldats" et "militaires". Et si De Gaulle gracia quelques uns de ses ennemis les plus acharnés c'est à la demande de... Massu lorsqu'il est allé pleurer dans son giron en 68 pour lui demander d'intervenir contre la chienlit ! Triste sire !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Alexandre


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2008
Messages: 354
Localisation: Nice

MessagePosté le: Jeu 6 Mar - 16:43 (2008)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962 Répondre en citant

Le général Massu, ancien de la 2ème DB, était resté un gaulliste inconditionnel, grognard résigné et fidèle. De Gaulle savait qu'il était prêt à obéir le petit doigt sur la couture du pantalon, mais il avait oublié une chose importante. Massu était aussi un officier parachutiste. Il était aussi trés "Algérie Française" et avait supporté difficilement la dissolution des Comités de Salut Public dont il avait été un artisan le 13 mai 1958. Sa mise à l'écart de l'Armée d'Algérie avait été il me semble à l'origine de l'affaire des "barricades" de janvier 1960.
Il avait conservé de nombreuses amitiés dans les rangs de cette armée trahie, et s'il n'avait pas suivi les officiers putschistes de 61 par pure discipline, il se sentait un devoir auprés d'eux.
_________________
Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires." Charles Péguy


Revenir en haut
Croquignol


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 429
Localisation: Sarthe

MessagePosté le: Ven 7 Mar - 11:43 (2008)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962 Répondre en citant

Massu, c'est un peu comme Bigeard... Ils rallaient mais discipline-discipline quoi !

"Grandeur et servitude...". ils avaient lu Vigny. Pour des paras, manquaient un peu de c.... non ?


Revenir en haut
ATF40


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 202

MessagePosté le: Sam 8 Mar - 04:37 (2008)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962 Répondre en citant

Admin a écrit:
A partir de 1962, la quasi-totalité de l'élite des cadres de l'armée française va être renvoyée dans ses foyers, pour non allégeance au pouvoir gaulliste*. Elle sera donc débarassée de ses "soldats" au profit des "militaires", héros des combats du tableau d'avancement administratif. On retrouve les officiers gaullistes promus grace à leurs talents de cireurs de pompes, à Vincennes où ils sont chargés de "dépoussiérer" les archives... On comprendra alors pourquoi nous n'accordons pas beaucoup d'intérêt aux sources de cette provenance... Pas plus qu'à celles en provenance du CNRS !



Pardon ? les archives du SHD ne sont pas interessantes ? 
On parle de quoi ici , de jeu online ou d'histoire ?
Es tu seulement allé a Vincennes pour en juger ?


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 8 Mar - 08:32 (2008)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962 Répondre en citant

Je n'ai jamais dit ça ! J'ai parlé de "dépoussiérage" des archives ! Entre ce qui existe et ce qui est livré à l'examen du "public", je mets un gros point d'interrogation. Non, je n'ai pas été à Vincennes ! Mais je sais ce qui s'est passé dans l'armée aprés 1962 !
J'ai dit que NOUS n'accordions pas beaucoup d'intérêt à ce qui provenait de Vincennes pour ce qui concerne l'histoire de la guerre d'Algérie puisque nous sommes ici sur le chapitre "Algérie". Point. N'interprète pas mes propos, STP !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Alexandre


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2008
Messages: 354
Localisation: Nice

MessagePosté le: Sam 8 Mar - 19:43 (2008)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962 Répondre en citant

A Vincennes, le simple quidam n'a pas accès à toutes les archives. Donc on ne peut pas juger de la fiabilité des documents "autorisés" avec le simple "pass" d'entrée.
J'en reviens à mon cousin, lieutenant SAS, croix de la Valeur Militaire, deux étoiles. Il était tout pour ses Moghaznis, le toubib, l'assitante sociale, le Maire du village de regoupement. Au mois de mai 1962, un officier est arrivé de métropole pour le "relever" soi-disant. C'était un capitaine dont la première action à la SAS a été d'accrocher une photo de De Gaulle dans son bureau. Mon cousin a compris. Il a été voir discrètement le sergent-chef qui commandait le Maghzen et lui a dit de se méfier de cet officier. Que si il leur demandait de rendre les armes, sous aucun prétexte ils ne devaient le faire, et que si ils le pouvaient, qu'ils prennent le maquis avec femmes et enfants. Et puis mon cousin a reçu l'ordre de regagner sa garnison à Dijon ! Plus tard il a su que le capitaine avait été suivi par une compagnie d'infanterie qui était venue pour désarmer les Moghaznis, mais qu'ils n'avaient trouvé personne !
_________________
Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires." Charles Péguy


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 10 Mar - 11:48 (2008)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962 Répondre en citant

Et je suppose qu'il n'a eut aucune nouvelle de ses Moghaznis et de leurs familles ! Ils n'ont pas du survivre longtemps dans le djebell...
On retrouve plus d'information dans les archives de certains régiments qui ont conservé intacts leurs "journaux de marche", les photos et leurs CR d'opérations. Mais qui ont aussi conservé le respect de la "Mémoire" !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Popaul


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 127
Localisation: Saint-Etienne

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 09:34 (2008)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962 Répondre en citant

En 62, la majorité des officiers de l'armée étaient des officiers fachos. De Gaulle a bien fait de les virer. Mais il aurait du les laisser pointer au chomdu au lieu de les faire rentrer dans les postes dirigeants des entreprises privées.
Il fallait aussi dissoudre la légion et pas l'installer à Aubagne. C'est tous ces légionnaires qu'on retrouve dans les bandes de nervis du FN !
_________________
A bas la guerre !


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 19:55 (2008)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962 Répondre en citant

C'est évident, pour toi, tout ce qui porte galons est une "gueule de vache"... Pourtant la Légion devrait être un modèle pour toi avec toutes ces races qui s'y mêlent, c'est une unité vraiment "internationale" !
Des légionnaires au FN ? Il y en a peut-être, mais il y a aussi d'anciens cocos...


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 12 Mar - 10:43 (2008)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962 Répondre en citant

Popaul a écrit:
En 62, la majorité des officiers de l'armée étaient des officiers fachos. De Gaulle a bien fait de les virer. Mais il aurait du les laisser pointer au chomdu au lieu de les faire rentrer dans les postes dirigeants des entreprises privées. Il fallait aussi dissoudre la légion et pas l'installer à Aubagne. C'est tous ces légionnaires qu'on retrouve dans les bandes de nervis du FN !




Je te ferai remarquer Popaul, que ces officiers étaient pour la plupart, ceux qui avaient fait revenir De Gaulle au pouvoir, mais aussi ceux qu'il avait trahi aprés leur avoir donné l'ordre de promettre aux Algériens que désormais: "La méditerranée traverse la France comme la Seine traverse Paris". Tu demanderas d'ailleurs à ton cher papa combien d'affiches de ce type il a du coller pendant sa "campagne" en Algérie...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Popaul


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 127
Localisation: Saint-Etienne

MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 16:48 (2008)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962 Répondre en citant

J'y ai demandé à not vieux et il m'a dit que c'était les paras qui mettaient ces affiches fabriquées par les ultras d'Alger qui prenaient leurs désirs pour des réalités. faut pas en tirer des conclusions Mort de Rire
_________________
A bas la guerre !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 19:10 (2008)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962 Répondre en citant

Vouais... Tu diras à ton papa que les Zouaves d'Alger (Le 9ème régiment) n'étaient pas des "paras", et qu'ils étaient de bons bidasses du contingent comme lui, et que les affiches provenaient de la Délégation Générale (Paul Delouvrier) et portaient... la croix de Lorraine !
Bon, mais ça ne fait rien on te garde quand même parceque tu nous fais bien rigoler !


_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:50 (2016)    Sujet du message: L'armée française à partir de 1962

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'Algérie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com