France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Montcornet
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ATF40


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 202

MessagePosté le: Ven 21 Mar - 22:57 (2008)    Sujet du message: Montcornet Répondre en citant

vous savez ...
en deduire que des gens , en prison on falsifié ..
j'adore rigoler


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 21 Mar - 22:57 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Ven 21 Mar - 23:25 (2008)    Sujet du message: Montcornet Répondre en citant

En prison ? J'ai parlé de prison, moi ? C'est moi qui rigole, là !
Vous savez, lorsqu'on voit comment l'histoire de la guerre d'Algérie est enseignée dans nos écoles et nos Lycées... On peut vraiment douter des qualifications de certains "archivistes"... Et de là à se demander s'il ne s'est pas produit le même phénomène dans les années qui ont suivi la guerre de 39/45...

 Franchement !


Revenir en haut
Compagnon


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2008
Messages: 348
Localisation: Le Pontet

MessagePosté le: Sam 22 Mar - 18:47 (2008)    Sujet du message: Montcornet Répondre en citant

Vous devriez vous rendre compte, mes petits amis, qu'avec les moyens dérisoires dont il disposait, le Général a réussi à bloqué la panzerdivisione du grand Guderian ! Et c'est pas rien ! Fallait l'écouter le Général quand il parlait des blindés, et fallait lui donner les moyens. On aurait vu ce quoi il était capable ! Me faites marrer !
_________________
La France a perdu une bataille, mais n'a pas perdu la guerre !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 22 Mar - 21:03 (2008)    Sujet du message: Montcornet Répondre en citant

Alors là Compagnon... C'est vous qui nous faites rire ! Tous les CR d'opération, français ou allemands; démontrent que la division du "grand Guderian" n'a pas été arrêtée par De Gaulle, mais par son propre Etat-Major et en amont par Hitler lui-même qui craignait que ses divisions soient prises de flanc... Non. Relisez calmement tout ce qui est dit sur ce topic et réflechissez !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
ATF40


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 202

MessagePosté le: Dim 23 Mar - 22:15 (2008)    Sujet du message: Montcornet Répondre en citant

En effet , la 4e DCR n'a fait qu'intervenir sur l'arriere garde d'une PzD , et se trouvait dans un "trou" , car la 10e Pz avait pris du retard . Ceci dit , pas mal de personalités de l'etat major allemand ne se trouvaient qu'a quelques pas ( suite aux problemes de Guderian a cette meme date ) .
Rares ont donc été les combats opposant des chars allemands aux chars français ( quelques uns en reparation ont cependant été envoyé au feu pour essayer de bloquer l'assaut Français ) .

Pour ce qui est de mes termes sur la prison , il s'agit bien sur de la finalisation du JMO et autres historiques de la 4e DCR , qui ont été effectué sous la captivité .

Je reviens sur cette "offensive" un instant , en ayant consulté les cartes de position des unités , et c'est le dernier GBM qui m'a mis la puce a l'oreille .
La 4e DCR etait dans une position avancée , et les Français n'avaient pas envie qu'une percée vers Paris s'effectue , meme s'il commençait a se profiler une course vers la manche des blindés allemands . Un blocage de Montcornet , meme temporaire, pouvait permettre a une armée d'intervalle de se positionner , sur la route de Paris . En cas de réussite majeure, cela apportait un autre gain : couper les lignes logistiques des chars deja passés .
Je comprends donc mieux les affirmations ( allemandes ) d'apres guerre , comme quoi , cette attaque etait la mieux pensée jusqu'alors .


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 24 Mar - 11:16 (2008)    Sujet du message: Montcornet Répondre en citant

Je me permet de reprendre la dernière phrase sur "cette attaque était la mieux pensée jusqu'alors".

Pensée ? Pëut-être, dans la mesure ou le plan d'ensemble visait à "couper" en deux les colonnes allemandes qui fonçaient vers le Nord-Ouest. C'était bien le risque que craignaient les EM Allemands et donc les ordres de ralentissement qui furent donnés à Guderian entre autres. L'idée vient du général Doumenc et du Général Georges qui en ont signifié la mission à De Gaulle. Voilà pour la "pensée".
Quand à l'exécution, on l'a vu à la description de l'opération, elle a été menée un peu n'importe comment et sans véritablement les moyens qu'il aurait fallu pour qu'elle soit vraiment efficace. Envoyer des pelotons de chars commandés par des officiers qui disposent de cartes des Calendriers de Postes pour se repérer... Bon.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
ATF40


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 202

MessagePosté le: Mar 25 Mar - 21:18 (2008)    Sujet du message: Montcornet Répondre en citant

Il n'a jamais été question , pour ma part, que de Gaulle intervienne sans ordres , et dans les paroles allemandes il n'est pas question de dorer le blason du colonel motor , mais bien d'exprimer que l'attaque a cet endroit etait "bien vue" .
Quant au reste , on le sait , la 4e division cuirassée venait d'etre formée a la va vite , etait mal equipée , mal dotée , mal organisée etc etc . Il ne fallait pas s'attendre a des miracles non plus .


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 25 Mar - 23:46 (2008)    Sujet du message: Montcornet Répondre en citant

Donc, nous sommes bien d'accord !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
ATF40


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 202

MessagePosté le: Lun 31 Mar - 02:09 (2008)    Sujet du message: Montcornet Répondre en citant

non

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 31 Mar - 15:06 (2008)    Sujet du message: Montcornet Répondre en citant

Comment "non" ? Je n'ai jamais dit le contraire ! L'Etat Major Allemand, le "Grand" état-major allemand, s'est engueulé avec Guderian justement parcequ'il craignait qu'en allant trop vite, il découvrirait fatalement son flanc et se prêterait donc à une attaque ennemie fort dangereuse. Mais, il s'attendait à autre chose que cette attaque minable de quelques chars paumés dans la nature (Dont 6 chars lourds... enlisés!) Ne va pas nous dire maintenant que la "Bataille" de Montcornet a été une réussite !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Compagnon


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2008
Messages: 348
Localisation: Le Pontet

MessagePosté le: Mar 1 Avr - 10:38 (2008)    Sujet du message: Montcornet Répondre en citant

Le Général devait aller vite, car la panzerdivisione du Herr General Guderian fonçait vers Paris et il fallait l'arrêter coute que coute. Il a donc foncé en avant, comme à son habitude, pour sectionner les panzers. Et il y est arrivé ! En détruisant tout le ravitaillement d'essence. Vous racontez n'importe quoi ! Des chars enlisés ! Ils ont peut-être eu des difficultés dans un terrain marécageux mais ils s'en sont sortis trés vite. Voilà ce qu'il faut dire mon petit ami !
_________________
La France a perdu une bataille, mais n'a pas perdu la guerre !


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mar 1 Avr - 12:56 (2008)    Sujet du message: Montcornet Répondre en citant

Alors là les enfants on en tient un ! Et un bon ! Lui, il est gaulliste qu'il en peut plus ! ATF40, allez viens donc lui raconter les chars "B" enlisés ! Toi il te croira !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mar 1 Avr - 19:03 (2008)    Sujet du message: Montcornet Répondre en citant

Compagnon a écrit:
Le Général devait aller vite, car la panzerdivisione du Herr General Guderian fonçait vers Paris et il fallait l'arrêter coute que coute. Il a donc foncé en avant, comme à son habitude, pour sectionner les panzers. Et il y est arrivé ! En détruisant tout le ravitaillement d'essence. Vous racontez n'importe quoi ! Des chars enlisés ! Ils ont peut-être eu des difficultés dans un terrain marécageux mais ils s'en sont sortis trés vite. Voilà ce qu'il faut dire mon petit ami !


Je suis désolé, cher Compagnon, de vous reprendre... "ce qu'il faut dire"... Oui ! Mais ce qu'il faut dire, n'est malheureusement pas la vérité ! C'est là tout le problème !


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 2 Avr - 08:21 (2008)    Sujet du message: Montcornet Répondre en citant

Qu'importe la vérité, dés l'instant ou cela sert le "mythe De Gaulle" !!Ils ne sont pas à un mensonge prés !! Pour preuve ils en sont réduits à faire des lois pour que ceux ci deviennent des réalités historiques !!
Falsification de l'histoire, révision des livres, ré écriture de ceux ci afin que cela "colle" avec le mythe qu'ils veulent  et qu'ils nous vendent à longueur de temps depuis 45!!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
ATF40


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 202

MessagePosté le: Mer 2 Avr - 18:36 (2008)    Sujet du message: Montcornet Répondre en citant

Il suffit simplement de lire l'historique de la division :


Journée du 15 Mai 1940

La formation de la 4e D.C.R. était en cours depuis le milieu de Février. Une partie seulement de ses organes avaient été formée et les opérations semblaient devoir durer encore un certain temps lorsque le Haut Commandement prit la décision de grouper sans délai ses éléments à proximité du front en vue d'un engagement immédiat.

Dans l'après midi du mercredi 15, l'Etat-Major se porta du VÉSINET à CORBENY, puis dans le courant de la nuit à BRUYERES (Sud de LAON)



Journée du 16 Mai 1940

Dés son arrivée à BRUYERES, la Division reçoit par l'intermédiaire du Commandant CHOMEL représentant du G.Q.G. la mission d'éclairer en direction de MONTCORNET où des chars ennemis venant de la direction de CHARLEVILLE, LIART MONTCORNET avaient été signalés et d'établir entre l'Aisne et la Serre un barrage contre les chars ennemis qui pourraient se présenter.

Dès la réception de cet ordre, le Colonel DE GAULLE organisa avec des éléments du 24e B.C.C. - du 303e R.A.T. et du 4e Groupe Autonome d'Artillerie (ce dernier combattant à pied) une défense sur les routes allant de MONTCORNET à LAON, CORBENY et NEUFCHATEL. En outre, les opérations de constitution et de regroupement sont poussées au fur et à mesure de l'arrivée des divers éléments de la Division.



Journée du 17 Mai 1940

La Division renforcée par le 4e Groupe Autonome d'Artillerie reçoit la mission de se porter en avant sur l'axe LAON - MONTCORNET et d'occuper cette dernière localité. L'effort principal doit être assuré par la 6e 1/2 brigade (46e B.C.C. et Compagnie Autonome N° 345, Chars D 2) sous le commandement du Lieutenant Colonel SUDRES, progressant le long de la route LAON, MONTCORNET tandis que la 8e 1/2 Brigade sous le commandement du Lieutenant-Colonel SIMONIN avec le soutien de l'infanterie du 4e B.C.P. (Commandant BERTRAND),assurera la protection à l'Est tout en progressant dans la direction LA MAISON BLEUE - SISSONE – LISLET.

La mise en place des unités se fait aux lisières Est de la forêt de SAMOUSSY, dans la nuit du 16 au 17. Le débouché a lieu à 4 h 15. Peu après, 6 chars B s'enlisent dans une zone marécageuse, le temps ayant manqué pour reconnaître le terrain ; 5 pourront être récupérés dans la soirée. Les chars réduisent des îlots ennemis peu nombreux mais résistants, installés dans les vergers des villages de CHIVRES, de BUCY, dans les boqueteaux de la VILLE aux BOIS.

La progression se poursuit sans incident notable, jusqu'au canal d'assèchement. Dans la deuxième partie, des résistances plus importantes se révèlent, néanmoins l'objectif est atteint à LISLET comme à MONCORNET dont les lisières sont tenues par les Chars.

Dans l'après midi, les chars pénètrent dans LISLET et MONTCORNET après avoir détruit de nombreuses arme anti-chars très bien camouflées et souffert de mines posées sur la chaussée.

Mais le 4e B.C.P. débarqué dans la matinée, doit quitter ses chars assez loin de la zone du feu et ne peut suivre les chars qu'avec un assez long retard. De plus, le flanc gauche de la Division est découvert au Nord Ouest et des auto-mitrailleuses ennemies, des troupes transportées en camions, une poussière d'éléments motorisée à chef entreprenants, avançant dans toutes les directions libres, agissant derrière les derniers échelons de chars, cherchent à atteindre les éléments du 4e B.C.P. et les P.C. Ces actions ennemies obligent à un constant nettoyage par chars et infanterie.

Malheureusement le 4e B.C.P. chargé d'occuper ces localités, s'étant trouvé retardé dans son transport, ne peut intervenir à temps et assurer notamment l'occupation de MONCORNET après le ralliement des chars B Bis. Ceux-ci subissent par ailleurs vers 18 h 30 une violente attaque aérienne qui entraîne des pertes. Finalement, la Division est regroupée derrière la ligne ST-PIERREMONT canal d'irrigation, tout en conservant une tête de pont à CRIVES.

La nuit vient, l'infanterie manque pour tenir MONCORNET et LISLET. Les chars subissent une violente attaque aérienne. Le Colonel DE GAULLE décide de regrouper la Division dans la région à l'Ouest de la ligne CHIVRES - SISSONNE. Le 4e B.C.P. assure la couverture du mouvement en tenant les passages du canal d'assèchement de PIERREFONT à SISSONNE.

En fin de soirée, le P.C. de la Division est transféré à FESTIEUX. Au cours de la progression vers MONTCORNET un convoi de ravitaillement en munitions d'artillerie de 210 a été intercepté et détruit, une dizaine de prisonniers ont été faits.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:01 (2016)    Sujet du message: Montcornet

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com