France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La désinformation

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 10:29 (2008)    Sujet du message: La désinformation Répondre en citant

J'ai sous les yeux le petit livre édité en 1944 par les éditions "Franc-Tireur"... dans Paris libéré, "Pétain et la cinquième colonne" de monsieur Albert Bayet, professeur en Sorbonne, historien et philosophe, écrivain et journaliste, et bien entendu grand résistant, mais surtout "compagnon de route" du parti communiste franchement stalinien de l'époque.

Ce pamphlet, préfacé par un membre du PCF, Georges Chabot, contient tous les ingrédients de ce qui allait devenir dans les années qui suivirent la "Libération", la bible de l'Histoire revisitée, et sur laquelle se sont appuyés nombre d'éminents "historiens" du temps présent. Je ne citerai que la conclusion de la préface qui signifie beaucoup:

" On lira ce livre, parcequ'il est juste, implacable et nécessaire. Parcequ'il faut que la France le lise avant que le régime Pétain ne sombre définitivement dans l'oubli et ne s'abîme dans les égouts de l'histoire.
C'est pourquoi Dumont*, un jour, avait voulu qu'Albert Bayet interrompit quelques heures ses courses dans les rues et par les routes pour faire ici besogne d'historien." Fin de citation.


* Pseudo d'Albert Bayet dans les rangs des FTP


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 16 Mar - 10:29 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 13:10 (2008)    Sujet du message: La désinformation Répondre en citant

Allez, je ne résiste pas au début de la prose de monsieur Albert Bayet. Vous allez surement y trouver les racines des réflexions qui sont faites ici et là...

Je cite:
"Chapitre 1 - VAINCUS ? NON: VENDUS

Nous sommes trahis ! Tel est le cri qui, en juin 1940, monta de toutes les villes, de tous les villages de France.
Ce que criait un peuple indigné, l'évidence le criait aussi: comment expliquer, sinon par une trahison monstrueuse, le spectacle auquel on venait d'assister ?
Pendant des mois et des mois, les chefs militaires avaient répété que la ligne Maginot et la ligne Daladier étaient pareillement inviolables, que, si l'armée allemande était assez folle pour les attaquer, elle serait taillée en pièces. Là-dessus, l'attaque s'était produite et, au premier choc, la ligne inexpugnable avait cédé; un court essai de résistance sur l'Aisne et la Somme, puis l'armée avait reçu l'ordre de repli; Paris avait été déclaré ville ouverte; la retraite s'était changée en débâcle ; la France avait vu sur les routes, des officiers abandonnant leurs troupes s'enfuir en auto vers le Sud.
Enfin, à l'heure où, çà et là, des troupes et des chefs héroïques, dont l'histoire retiendra les noms, tentaient d'enrayer l'organisation de la déroute, une voix chevrotante avait balbutié:
- Il faut déposer les armes...

Et ç'avait été l'armistice, cet armistice dont chaque clause faisait pleurer de honte et de rage, cet armistice qui livrait en pâture à l'ennemi deux millions de prisonniers, les richesses nationales, l'honneur de la France.
Celà au pays de Gergovie, de Roncevaux, de Bouvines, du siège d'Orléans, de Marignan, de Rocroi ! Au pays de Valmy, de Fleurus, de la campagne de France, de Bapaume, de la Marne, de Verdun ! Au coeur de cette France qui, durant des siècles, avait connu tour à tour les plus hauts triomphes et les pires revers, mais qui jamais n'avait fléchi, jamais, aux heures les plus sombres, n'avait accepté la défaite.

"Nous sommes trahis"... Ce cri qui montait à toutes les lèvres exprimait la pensée profonde d'un peuple qui n'acceptait pas de se reconnaître dans l'abjection de ses prétendus chefs, qui, vendu, serrait les dents, et déjà trésaillait d'espoir en écoutant la voix qui franchissait la mer: "Ici, le Général de Gaulle !..."

Bien entendu, à ce cri populaire s'opposait aussitôt la voix chevrotante. Coûte que coûte, il fallait nier l'évidente trahison. Le triste Pétain bêlait:
- Vous n'êtes ni vendus, ni trahis...
Sur son ordre la Propagande se mettait au travail et, pour sauver les traitres, en même temps que pour briser la fierté nationale, l'esprit de résistance, elle répandait le slogan pétainiste:
- Vous n'êtes pas vendus, vous êtes des vaincus !

Avec sadisme, les vichyssois ressassaient ce dernier mot: "Des vaincus ! Des vaincus ! Des vaincus !"
Aprés quoi, ils donnaient gravement ce qu'ils appelaient les raisons de la défaite:
1° La France a été vaincue parcequ'elle était une république démocratique, et les démocraties ne peuvent tenir tête, sur les champs de bataille, au fascisme invincible;
2° La France a été vaincue, parceque son Parlement avait refusé aux chefs militaires les hommes et les armes dont ils avaient besoin;
3° La France a été vaincue, parcequ'elle était devenue un pays de jouisseurs, abrutis par l'alcoolisme, incapables d'élans et de sacrifices.

Faut-il répondre ?

Oui, sans doute, sur un point le plaidoyer des traitres disait vrai: l'armée française manquait de chars et d'avions.
Mais d'abord, à qui la faute ?
Au Parlement ? Aux Ministres ? Non ! Si lourdes que soient, par ailleurs, leurs fautes, on ne peut leur faire grief d'avoir fait confiance aux techniciens. Les responsables, ce sont les vieillards de l'Etat-Major qui s'obstinaient, en 1938, à préparer la guerre de 1918; ce sont les doctrinaires imbéciles qui s'accrochaient à la théorie des lignes inviolables et qui, Pétain en tête, opposaient à de Gaulle, aux novateurs, aux théoriciens de l'avion et du char, leur orthodoxie sénile et têtue.
Que la responsabilité de ces fossile soit lourde, nul ne le nie. mais le manque d'avions et de chars, si grave fut-il, ne suffit pas à expliquer l'effondrement de 1940. En effet, si peu qu'on eût d'appareils, on pouvait, on devait tout au moins les utiliser tous: or, c'est un fait que des centaines d'avions et de chars sont demeurés inemployés et ont été remis intacts à l'ennemi.

C'est un fait aussi -mis en claire lumière par le procés de Riom- que l'armée française disposait d'une artillerie magnifique et de stocks de munitions formidables. Avec ce matériel il était pour le moins possible d'organiser une longue résistance, de sauver l'honneur, comme on l'avait fait en 1871. La glorieuse résistance du Maquis, à peine armé, les exploits des FFI ont suffisamment prouvé que, quand on le veut, on peut toujours se battre.
Non seulement on ne l'a pas fait, mais on n'a pas tenté de le faire: dès la bataille de la Somme, tandis que la France se raidissait dans un sursaut de résistance, Pétain et Weygand réclamaient l'armistice... " Fin de citation.

Je ne continue pas plus avant, car tout le reste est du même style: un tissus de contre-vérités assaisonné à la sauce stalinienne, et il y en a tout de même 100 pages ! Mais on y retrouve absolument tous les ingrédients qui, comme je le disais, ont forgé la "légende" à laquelle s'accrochent tous les donneurs de leçons d'aujourd'hui.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 14:45 (2008)    Sujet du message: La désinformation Répondre en citant

Je connais bien cet ouvrage qui est comme tu le dis un monument de contre-vérités et d'insultes, contre Pétain et Vichy essentiellement ! Où on ressort la thèse du "complot" de la Cagoule, et de la "5ème colonne"... Et  c'est vrai, on retrouve dans ces quelques dizaines de pages tous les "arguments" de nos adversaires, au mot près.
Dans ce que tu as reproduit, on pourrait démonter chaque ligne !

Merci Résistant !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim 16 Mar - 15:31 (2008)    Sujet du message: La désinformation Répondre en citant

De rien ! Il suffit de faire comme moi... d'être curieux, de chercher et de lire. C'est à la portée de tout le monde, non ?

Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Lun 17 Mar - 15:14 (2008)    Sujet du message: La désinformation Répondre en citant

Mais ce livre, dont tu viens de nous soumettre les premières pages, on peut le trouver quelque part ? C'est vachement interessant car on sent venir tous les bobards qui tiennent lieu de "vérité historique" aujourd'hui !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 17 Mar - 17:50 (2008)    Sujet du message: La désinformation Répondre en citant

Entre nous, je ne vois pas comment, "disposant d'une artillerie magnifique et de stocks de munitions formidables" on pouvait "organiser" une résistance efficace... prendre le maquis avec un 155 long sur le dos, ça doit pas être facile ! Surtout avec les obus dans les poches...

Et le camarade Bayet oublie quand même une chose importante: c'est que ses camarades qui deviendront aprés le 22 juin 1941, plus d'un an aprés donc, les FTP dont il chante l'héroïsme, étaient en mai/juin 40 des bons copains d'Hitler, qu'ils sabottaient nos fabrications de guerre, et qu'ils appelaient à "fraterniser avec le soldat allemand"...

 
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mar 18 Mar - 10:20 (2008)    Sujet du message: La désinformation Répondre en citant

Apparamment introuvable ce petit bouquin. J'ai consulté les librairies "en ligne" susceptibles de le fournir... Disparu !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Croquignol


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 429
Localisation: Sarthe

MessagePosté le: Mar 18 Mar - 11:48 (2008)    Sujet du message: La désinformation Répondre en citant

Faut chercher à la librairie de l'Huma ! T'auras plus de chances !

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 18 Mar - 12:44 (2008)    Sujet du message: La désinformation Répondre en citant

Des liens que tu pourrais consulter:

http://www.Abebooks.fr

http://www.Galaxidion.com

http://www.Livre-Rare-book.fr

Bonne pioche !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:57 (2016)    Sujet du message: La désinformation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com