France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mein Kampf et la France

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Ven 18 Avr - 20:40 (2008)    Sujet du message: Mein Kampf et la France Répondre en citant

Hitler, quand il écrit ' Mein Kampf ' est très remonté contre la France qu’il accuse de tous les maux. La France tient une place importante dans ses écrits puisque ce mot (en incluant le mot « français ») revient pas moins de 155 fois dans son livre !

Hitler pense que la France est un « troubleur de paix mondiale », que le Traité de Versailles « n’est que une honte et un opprobre », « un diktat », que tout est de la faute de la France qui « s'est attribuée la conduite des négociations[en 1918 - ndlr] » pour pouvoir « imposer sa loi à ses alliés » que le but des Français est « d’empêcher l’Allemagne d’être une nation homogène » pour assurer « leur hégémonie en Europe »

Hitler pense qu’il n’est pas possible de s’entendre avec la France, car « c’est un ennemi héréditaire », qu’il « ne croira jamais à une modification des projets que la France nourrit à notre égard », et « que s’il était Français il ne pourrait et ne voudrait agir autrement que ne le fait, en fin de compte, un Clemenceau. »

Il pense que la France est un « un ennemi mortel », qu’elle est « guidée par les Juifs » que notre pays «mets en danger la race blanche par l'afflux de sang nègre sur le Rhin, au coeur de l'Europe ».

Les intentions futures d’Hitler à propos de la France sont claires, il est pour « une explication définitive » avec « le perfide bourreau français » « cette lutte décisive » verra « l’anéantissement de la France »

Voici quelques citations d’Adolf Hitler concernant la France :

Citation:
Car il faut qu'on se rende enfin clairement compte de ce fait : l'ennemi mortel, l'ennemi impitoyable du peuple Allemand est et reste la France. Peu importe qui a gouverné ou gouvernera la France ; que ce soient les Bourbons ou les Jacobins, les Napoléons ou les démocrates bourgeois, les républicains cléricaux ou les bolchévistes rouges


Citation:
C'est pour cette raison que la France est, et reste, l'ennemi que nous avons le plus à craindre.


Citation:
Ce peuple [les Français - ndlr], qui tombe de plus en plus au niveau des nègres, met sourdement en danger, par l'appui qui il prête aux Juifs pour atteindre leur but de domination universelle, l'existence de la race blanche en Europe. Car la contamination provoquée par l'afflux de sang nègre sur le Rhin, au coeur de l'Europe, répond aussi bien à la soif de vengeance sadique et perverse de cet ennemi héréditaire de notre peuple qu'au froid calcul du Juif, qui y voit le moyen de commencer le métissage du continent européen en son centre et, en infectant la race blanche avec le sang d'une basse humanité, de poser les fondations de sa propre domination


Citation:
Au même moment la France prélevait de nouveaux morceaux de chair sur le corps de notre peuple


Citation:
Si l'évolution de la France se prolongeait encore trois cents ans dans son style actuel, les derniers restes du sang franc disparaîtraient dans l'Etat mulâtre africanoeuropéen qui est en train de se constituer : un immense territoire de peuplement autonome s'étendant du Rhin au Congo, rempli de la race inférieure qui se forme lentement sous l'influence d'un métissage prolongé.


Citation:
Mais comme il faut en avoir la force, et que l'ennemi mortel de notre peuple, la France, nous étrangle impitoyablement, ef nous épuise , il faut prendre sur nous de faire tous les sacrifices susceptibles de contribuer à annihiler les tendances de la France à l'hégémonie. Toute puissance est aujourd'hui notre allié naturel, qui considère avec nous, comme insupportable, la passion d'hégémonie de la France sur le confinent.


Citation:
cette seconde guerre ne fût plus une lutte de l'Allemagne contre le monde entier, mais une
guerre défensive, menée contre une France qui ne cessait de troubler la paix mondiale
.


Citation:
Je ne croirai jamais à une modification des projets que la France nourrit à notre
égard ; car ils ne sont, au fond, que l'expression de l'instinct de conservation de la nation française.


Citation:
Si j'étais Français et si, par conséquent, la grandeur de la France m'était aussi chère que m'est sacrée cellede l'Allemagne, je ne pourrais et ne voudrais agir autrement que ne le fait, en fin de compte, un Clemenceau. La nation française, qui meurt lentement, non pas tant par la dépopulation que par la disparition progressive des meilleurs éléments de la race, ne peut continuer à jouer un rôle important dans le monde qu'en démolissant l'Allemagne.


Citation:
C'est seulement lorsque ceci sera bien compris en Allemagne, quand on ne laissera plus la volonté de vivre de la nation s'égarer dans' une défense purement passive, mais qu'on rassemblera toute notre énergie pour une explication définitive avec la France , et pour cette lutte décisive, qu'on jettera dans la balance les objectifs essentiels de la nation allemande, c'est alors seulement qu'on pourra mettre un terme à la lutte interminable et essentiellement stérile qui nous oppose à la France ; mais à condition que l'Allemagne ne voie dans l'anéantissement de la France qu'un moyen de donner enfin à notre peuple, sur un autre théâtre, toute l'extension dont il est capable


Citation:
La France méditait de nouvelles et monstrueuses mesures d'extorsion, et elle avait besoin de gages lui garantissant le succès


Citation:
En ce qui concerne l'Allemagne, le danger que la France constitue pour elle lui impose le devoir de rejeter au second plan toutes les raisons de sentiment et de tendre la main à celui qui, étant aussi menacé que nous, ne veuf ni souffrir ni supporter les visées dominatrices de la France.


Citation:
LaFrance espérait non seulement parvenir enfin à nous briser moralement les reins, mais encore nous réduire à un tel asservissement économique que nous serions obligés de souscrire, bon gré mal gré, à toutes les obligations et jusqu'aux plus lourdes


Citation:
En occupant la Ruhr, la France avait, de la façon la plus éclatante, violé le traité de Versailles.


Citation:
ainsi l'ennemi mortel de notre pays, la France, tombera dans l'isolement.


Citation:
Oui a pendant toutes ces dernières années, on a, avec l'attendrissante niaiserie d'incorrigibles rêveurs, continuellement tenté de devenir bons amis avec la France, on faisait sans cesse des courbettes devant la « grande nation » et, dans chaque truc perfide du bourreau français


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 18 Avr - 20:40 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 18 Avr - 23:08 (2008)    Sujet du message: Mein Kampf et la France Répondre en citant

A part ça, Hitler ne voulait se contenter que de "casser l'épée" française... Et il avait bien caché ses intentions !

Mais bien sur qu'il détestait la France et les Français. Les seules choses qui trouvaient grace à ses yeux c'était Paris et... Napoléon !Et les Allemands n'avaient pas accepté que la France occupe la Ruhr avec ses troupes coloniales noires... Ça leur restait visiblement en travers du gosier !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 18 Avr - 23:23 (2008)    Sujet du message: Mein Kampf et la France Répondre en citant

Et il y a eu des Français qui ont cru à un fumeux " avenir europeen " qui se sont battus pour Hitler , aprés lui avoir juré fidelité
Je sens poindre pour ces gens une certaine comprehension ? A l'époque , "ils detenaient une part de notre honneur national"
Quand on pense au sort de la France , si Hitler avait triomphé avec à ses basques , Henriot , Darnand , Doriot et toute la cohorte des collabos bon teint .
Mais voyons , ils voulaient lutter contre le bolchevisme Smile


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 19 Avr - 08:19 (2008)    Sujet du message: Mein Kampf et la France Répondre en citant

Ils ne se sont pas "battus pour Hitler" ! Ils se sont battus contre le bolchevisme, nuance ! S'ils prétaient serment de fidélité, c'était la stricte tradition dans toute la Waffen SS, mais pour la plupart, et les "anciens" que j'ai rencontré me l'ont confirmé, ils se foutaient pas mal d'Adolf ! Même lorsqu'ils se sont battus à Berlin...

Tu devrais aussi penser au "sort de la France", si il n'y avait pas eu d'armistice et de Pétain pour stopper les Allemands ! Tu devrais aussi penser à ce qui aurait été le statut de la France si Hitler y avait nommé un Heydrich ou un Himmler à la tête de la "colonie française du Reich" en 40 ! Ou même avec un Doriot ou un Déat...

Je ne mets ni Henriot, ni Darnand dans le même panier. Henriot n'a pas de sang français sur les mains. Ses éditoriaux enflammés, certes, répondaient aux éditoriaux de la Radio de Londres, aussi enflammés, et qui lançaient des appels aux meurtres contre des Français. Il s'agissait de propagande de guerre. Quand à Darnand, ce fut un héros de la guerre 39/40 contre... les Allemands avant d'être le chef d'une milice qui fut loin d'être "l'armée supplétive de la Gestapo" qu'on nous a décrite.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Sam 19 Avr - 12:18 (2008)    Sujet du message: Mein Kampf et la France Répondre en citant

Lebel et Admin, vous avez tous les deux des arguments qui se défendent et qui méritent d'être défendus.
Lebel, tu es Juif, et ton point de vue est bien entendu entièrement cristallisé sur le martyr de ta communauté pendant l'occupation de 40/44, ce qui se comprend parfaitement.
Mais si tu veux aborder l'histoire d'une façon proche de l'objectivité, tu devrais dans un premier temps t'abstenir de ces commentaires injurieux à l'égard de cet Etat Français de Vichy, qui te sont propres et qui découlent de l'aprés-conflit et de ses tribunaux chargés de le condamner. Arrêtons de perpétuellement juger à charge des gens qui ont essayé de faire pour le mieux pour le bien des Français occupés. Ils se sont trompés ? Soit. Ils avaient de larges circonstances atténuantes, et nous sommes ici pour essayer de les comprendre.
Admin, à force de plaider "pour le diable", tu te fais diable toi-même, alors que je sais que tu as horreur de l'injustice et des contre-vérités et de la Loi du plus fort. Gigantesque travail de titan que celui de vouloir remettre à l'heure des pendules qui ont été réglées, une fois pour toutes à la fin des années 40, et qui ont été encore une fois remises à l'heure de la falsification avec la fin de la guerre d'Algérie.
Si on voulait seulement considérer que dans l'Histoire, rien ne peut être, comme nous l'avons dit à maintes reprises, ou tout Noir, ou tout blanc, nous aurions fait alors un immense pas en avant. 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 19 Avr - 17:23 (2008)    Sujet du message: Mein Kampf et la France Répondre en citant

Je ne sais pas si je l'ai dit ici, mais pour moi tout a commencé lorsqu'à 16 ans, j'ai vécu le drame de Budapest. j'étais au Lycée en seconde et nous avions manifesté contre les "Rouges" avec des drapeaux hongrois voilés de crèpe noir... Et puis, conflit avec mon père qui aprés avoir été militant du RPF, détestait De Gaulle, et m'avait prévenu que faire appel à cet homme, c'était offrir l'Algérie au FLN... !!!!
En septembre 58, j'ai commencé à me poser des questions... Je me suis plongé dans la littérature gaulliène et mon père m'a mis sous les yeux les deux éditions de "Vers l'armée de métier" en me disant que le personnage était un fourbe qui n'avait pensé qu'à s'emparer du pouvoir... Et j'ai bien vite compris que mon père ne s'était pas trompé ! A partir de là je suis devenu un adversaire, puis un ennemi de De Gaulle, mais vraiment un ennemi acharné ! Et je n'ai toujours pas changé ! Plus j'ai étudié la vie de ce tueur de Français, plus j'ai eu de raisons de le haïr. Alors désolé pour ceux qui y croient encore !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 19 Avr - 19:39 (2008)    Sujet du message: Mein Kampf et la France Répondre en citant

Pour moi , le seul De Gaulle reste celui de 40-45

Isolé , à un moment ou tout semblait perdu , il a redonné courage à ceux , de tout bord qui souhaitaient vraiment la revanche
Ses Français Libres ont été les premiers à reprendre le combat
Il a donné espoir pendant 4 ans à tous les français qui vomissaient le Vichy de la servilité et du renoncement
Il a cristallisé la Resistance , a reussi a en unifier ses mouvements et être reconnu par tous
Orgueilleux de caractère , imbu de l'idée de la Patrie , Il n'a pas hésité à s'opposer à ses alliés pour imposer la France et être plus tard , reconnu , parmi les Quatre lors de la capitulation allemande
Revenu au pouvoir , il y a vite renoncé et ne s'est pas imposé , observant de loin les manoeuvres d'une politique qu'il desapprouvait .

Rappelé en 58 , grace aux pieds noirs , il les aura un temps bercé d'espoirs pour finalement les abandonner au nom de sa Real politik

Aprés 60 , l'Algerie et l'avenement d'un régime gaullien et autoritaire m'ont éloigné definitivement de lui


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 20 Avr - 17:02 (2008)    Sujet du message: Mein Kampf et la France Répondre en citant

lebel a écrit:
Pour moi , le seul De Gaulle reste celui de 40-45
Isolé , à un moment ou tout semblait perdu , il a redonné courage à ceux , de tout bord qui souhaitaient vraiment la revanche
Ses Français Libres ont été les premiers à reprendre le combat

Faux ! Dès l'armistice, alors que les "FFL" se comptaient sur les doigts d'une main, des réseaux de résistance active se mettaient en place avec l'aide de... Vichy. Maintenant si tu as des "preuves", donne nous des dates et des faits précis.

Il a donné espoir pendant 4 ans à tous les français qui vomissaient le Vichy de la servilité et du renoncement

Ce qui ne faisait pas beaucoup ! Ensuite dire pendant 4 ans, non, ce n'est pas exact. Disons surtout nombreux aprés l'envahissement de la zone libre, car à partir de cet instant, les Français commencèrent à regarder du côté de Londres et d'Alger.

Il a cristallisé la Resistance , a reussi a en unifier ses mouvements et être reconnu par tous

Non ! Ce n'est d'abord pas lui qui a "unifié" la résistance. Je dirai que Jean Moulin, qui était sur place en a fait le plus gros. Mais les communistes qui voulaient maintenir leur autorité sur la résistance, réussirent à en conserver le contrôle.
Il suffit de voir la composition du CFLN en 44...

Orgueilleux de caractère , imbu de l'idée de la Patrie , Il n'a pas hésité à s'opposer à ses alliés pour imposer la France et être plus tard , reconnu , parmi les Quatre lors de la capitulation allemande

Il n'a rien "imposé" du tout ! C'est grâce à Staline avec qui il avait conclu, ce qu'appeleraient les Anglais un "gentlemen agreement", qu'il eut un siège parmi les "Grands" vainqueurs de la guerre.

Revenu au pouvoir , il y a vite renoncé et ne s'est pas imposé , observant de loin les manoeuvres d'une politique qu'il desapprouvait ...

...Mais qu'il avait remise au pouvoir, avec l'entrée des communistes dans tous les rouages de la société française !

Rappelé en 58 , grace aux pieds noirs , il les aura un temps bercé d'espoirs pour finalement les abandonner au nom de sa Real politik.

Non, esprit de vengeance, de revanche ! S'il est revenu au pouvoir, c'est peut-être grace aux pieds noirs comme tu dis, mais surtout grace aux intrigues de sa bande pour lui permettre de les utiliser afin de revenir au pouvoir. C'est donc beaucoup plus nuancé !

Aprés 60 , l'Algerie et l'avenement d'un régime gaullien et autoritaire m'ont éloigné definitivement de lui



Et tu continues malgré tout à croire à sa "Légende" ? Mais le De Gaulle de 40 et celui de 58 sont exactement les mêmes ! Exactement !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
El Conquistador


Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2008
Messages: 119
Localisation: Le Mans

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 14:40 (2008)    Sujet du message: Mein Kampf et la France Répondre en citant

Mein Kampf est une sorte de bible pour les nazis (d'après se que j'ai vu dans un reportage y a pas très longtemps) et pour nous Français une incompréhension. Moi je voudrais lire Mein Kampf juste pour savoir quesque fut ses intentions, et aussi comprendre même si cela est peu clair, pourquoi il avait autant de haine contre nous (même si je sais que les Allemands ont perdu la 1ère guerre mondiale et qu'il fut blessé au combat) et des autres peuples. Moi qui ne cherche pas désespérement le livre, je ne le trouve nulle part même pas dans ma médiathèque, or voilà si je ne le lis pas je vais pas devenir fou pour autant, mais j'aurais trouvé intéressant quand même de le lire au moins pour m'apporter un raisonnement ! Cependant une question me turlupine, pourquoi Hitler a tant de haine (sachant qu'il est un peu dérangé dans sa caboche) envers son pays d'origine qui est l'Autriche, je crois qu'il a eu une enfance tromatisante, non ? Et pourquoi de la haine vers nous d'après les citations ci-dessus que j'ai put lire ?

petit chiffre qui me semble intéressant:

-600 exemplaires vendu de Mein Kampf en France chaque année.
- 10 000 exemplaires en Turquie se qui est inquétiant, car je ne crois pas que on va lire du mein Kampf comme du Patric Suskind (ne faites pas attention à la comparaison des deux livres que je viens de citer, ils ne boxent pas dans la même catégorie et ils n'ont rien avoir).
_________________
La vie est éphèmere, la mort éternelle.

Gide Abdré : "Je puis douter de la réalité de tout, mais pas de la réalité de mon doute"

Proudon Joseph : "L'homme est principalement une puissance d'action, la femme une puissance de fascination".


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 15:17 (2008)    Sujet du message: Mein Kampf et la France Répondre en citant

Mein Kampf (Mon Combat), on en parle dans le chapitre "Livres" de ce forum. Tu devrais aller faire un tour sur Google. Il y a certainement encore des bibliothèques en ligne qui doivent le proposer.
J'ai l'édition française des Nouvelles Editions Latines de 1934, parue donc 10 ans aprés l'original en deux volumes dont Hitler ne voulut pas qu'elle soir traduite en Français.
C'est comme il est dit dans le chapitre qui lui est consacré un long pensum contre le Traité de Versailles, contre les Juifs et contre la France surtout, qu'il rend globalement responsables de tous ses malheurs et donc des malheurs de l'Allemagne.
En 1924, Hitler n'était pas encore au pouvoir, pourtant il laissait prévoir ses intentions et si tous nos responsables politiques avaient lu et analysé ce livre, on aurait probablement pu éviter pas mal de catastrophes. Certes, il ne dit pas qu'il veut "exterminer" les Juifs, mais il montre sa volonté d'en débarasser l'Europe... Comment ? Là est toute l'ambigüité des interprétations.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:27 (2016)    Sujet du message: Mein Kampf et la France

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com