France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La fin de Vichy

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim 27 Avr - 18:40 (2008)    Sujet du message: La fin de Vichy Répondre en citant

On a souvent dit que le maréchal Pétain aurait du quitter la France, ou du moins essayer de quitter la France aprés le débarquement anglo-américain en AFN. Je dois dire que je me pose encore souvent la question. S'il ne l'a pas fait fin 42, pourquoi ne l'a-t-il pas fait en 43 ?
Il est de plus en plus seul, le maréchal. Il continue à rêver de ce projet constitutionnel qui lui tient à coeur mais qui est totalement irréaliste dans la situation que connait la France fin 43, début 44.
En janvier 44, Laval constitue un nouveau gouvernement avec Gabolde à la Justice, Cathala à l'économie, Bichelonne à la production industrielle, Abel Bonnard à l'éducation nationale, le général Bridoux (dont le fils combat sur le front de l'est au sein de la LVF) à la guerre, Henriot à la propagande et Darnand au maintien de l'ordre. Déat ne tardera pas à les rejoindre comme ministre du Travail. Ce remaniement marque une nette rupture et un durcissement du clan des "Ultras", tandis que la politique de Laval freine les départs en Allemagne an choisissant de garder en France la plupart des requis du STO affectés désormais aux "Usines S" (au bénéfice de la production de guerre... allemande)
Le Maréchal semble totalement se désintêresser de ces préoccupations quotidiennes et entreprend des voyages en zone nord où il peut constater à Nancy comme à Paris, que sa popularité reste immense, même si elle n'est plus liée à quelque projet politique du genre "Révolution nationale", désormais bien dépassé par les événements...
Il peut bien songer à remplacer Laval par l'amiral Auphan... encourager une rencontre Herriot-Laval à Nancy le 12 aoüt 1944... il ne maîtrise plus rien, et sera arrêté peu glorieusement par les Allemands le 17 août.
Le bilan de Vichy apparait à jamais d'une extraordinaire ambigüité:
La France compte 160.000 victimes civiles, soit 0,4% de la population, dont 69.000 par les bombardements anglo-saxons (contre 0,88 % en Belgique et 1,75% aux Pays-Bas) et François-Georges Dreyfus qui cite ces chiffres, conclut:
" Ainsi, au delà du déshonneur qu'est la collaboration dans laquelle Laval engage la France de Vichy le 18 avril 1942, il faut objectivement admettre qu'elle contribua à limiter considérablement les pertes humaines que connurent les voisins de la France."

Sources; François-Georges Dreyfus, "Histoire de Vichy", éditions De Fallois, 2004


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 27 Avr - 18:40 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com