France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Que s'est-il passé à Tulle ?
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 713, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 16:35 (2008)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ? Répondre en citant

Vu la liste des associations publiées par Wikipédia, qui sont toutes des associations d'anciens résistants ou d'anciens combattants des maquis, et le texte que je viens de lire et qui ne fait aucune mention des raisons qui ont conduit les Allemands à décider ce raid sur Oradour (décision prise sur une table de café à Saint-Junien !), je suis désolé de te dire que même si on me sort 500 témoignages provenant de ces sources démontrant que les SS se sont bien livrés à un massacre prémédité, tout à fait gratuit sur l'ensemble d'une population innocente habitant une agglomération tenue complètement à l'écart de l'activité des maquis... Mes questions restent valables !

Et pour le prouver ces quelques observations !

Il est dit que le village, ce jour là est le point de convergence de quasiment toute la population des allentours, ce qui fait qu'en plus des 1500 et quelques habitants , on aurait du compter si non le double de personnes présentes, au moins dans les 2 à 3000 personnes. Or les "témoignages" cités donnent entre 180 et 300 hommes, répartis dans le granges, et 350 femmes et enfants emmenés dans l'église. Où sont partis les autres ? Je te rappelle que le nombre total de victimes est de 654, ce qui correspondrait à ces témoignages.
Oradour était un village paisible. Soit. Mais on ne parle pas du lieutenant Gerlach, emmené par les maquisards, qui réussi à s'échapper et à témoigner qu'il a été emmené à Oradour sur Glane où il a noté la présence de nombreux maquisards armés.
Dire que le seul maquis de la région était dans les bois de Bond à 12 kilomètres du village ne signifie absolument rien, les maquis devant constamment se déplacer pour échapper aux observations éventuelles... C'est un ancien des commandos de chasse en Algérie qui te le dit !

Pourquoi n'est-il pas fait état de la déclaration sous serment du Lieutenant-Colonel Eberhard Matthes, officier de la Bundeswehr qui avait séjourné en novembre/décembre 1963 au camp de la Courtine, qui a rendu visite en uniforme au village en Décembre 63, et qui a rapporté d'étonnantes déclarations, dont celles de deux femmes rescapées de l'église qui lui ont déclaré qu'elles avaient été sauvées par... des soldats allemands ! Et confirmant que plusieurs femmes et enfants avaient été sauvés de la fournaise par des Waffen SS "certains au péril de leur vie" ?

Personne, et celà je te l'accorde, ne peut nier que les Allemands se sont livrés parfois à des actes de représailles, parfois hors de proportion avec les attaques des maquisards. Mais, pourquoi ne tient-on pas compte de ces 2 ou 3 pièces à décharge ? Parcequ'elles risquent de foutre en l'air tout l'édifice mis en place par les soins des amis de Mr Guinguoin, le grand "Chef" des maquis de la région, membre éminent du PCF ?

Pourquoi ne pourrait-on répondre, comme on le fait au sujet des bombardements "aveugles" des villes françaises par l'aviation anglo-saxonne: "... Et oui... C'est triste... Mais c'était la guerre ! ", bombardements qui firent tout de même 69.800 victimes... Plus de 100 fois plus qu'à Oradour !

Je ne ré-écris pas l'Histoire. Je ne récuse aucun témoignage. Je demande seulement qu'on se livre enfin à une enquête d'instruction im-par-tiale, comme l'exige l'Histoire, justement !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 14 Mai - 16:35 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 20:59 (2008)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ? Répondre en citant

Je trouve l'article de Wikipedia nettement plus objectif que les temoignages des  Weidinger , Haege ou Reynouard


Quant a la marche de la Das Reich , il faudrait plutot la suivre chez Delarue et les sources citées  par wiki sont suffisament variées 


http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Massacre_d%27Oradour-sur-Glane&am…


Maintenant si tu trouves preneur pour ton interpretation.............


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 21:12 (2008)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ? Répondre en citant

Tu ecris
Pourquoi n'est-il pas fait état de la déclaration sous serment du Lieutenant-Colonel Eberhard Matthes, officier de la Bundeswehr qui avait séjourné en novembre/décembre 1963 au camp de la Courtine, qui a rendu visite en uniforme au village en Décembre 63, et qui a rapporté d'étonnantes déclarations, dont celles de deux femmes rescapées de l'église qui lui ont déclaré qu'elles avaient été sauvées par... des soldats allemands ! 


Mais wiki en fait état ,d'aprés le temoignage de Weidinger ; 
Il s'appuie ensuite lourdement sur la déclaration sous serment faite par un officier de la Bundeswehr qui a visité Oradour en 1963 et 1964 : en uniforme, il est accueilli chaleureusement par le maire et par des gens âgés habitant le village qui lui déclarent que l'église n'a jamais été mise à feu par les Allemands, qui ont au contraire au péril de leur vie sauvé plusieurs femmes et enfants de la fournaise, et que c'est l'explosion d'un dépôt de munitions dans l'église qui a causé le massacre des hommes97
Ah, Admin , encore des lacunes  Smile


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 15 Mai - 08:26 (2008)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ? Répondre en citant

OK, OK, je n'ai pas lu jusqu'au bout l'article de Wikipédia et j'en suis fort désolé... Ce que je vais d'ailleurs faire ayant un peu de temps devant moi !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 15 Mai - 08:49 (2008)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ? Répondre en citant

Bon, et bien c'est fait. Bien sur qu'on parle d'Otto Weiddinger et du lieutenant-colonel Eberhard sans le nommer... aprés avoir souligné que ces écrits étaient classés comme "révisionnistes" voir "négationnistes" (alors qu'ils ne nient pas le massacre!)... Aprés avoir dit qu'ils étaient "sans preuve" ! Laisse moi rigoler. Des preuves ? Mais en 45, ou même en 53, elles étaient où ces preuves ? Les seuls "témoins" allemands survivants, compte tenu des "procés" montés par les "Libérateurs" avaient intérêt à faire profil bas et à se dédouaner un maximum !
La seule preuve, c'est le Journal de Marche de la Das Reich, mais là encore on nous dit que tout ça a été "arrangé" aprés coup pour dissimuler l'horreur des faits, que les officiers allemands ont "arrangé" tout ça avec la "Milice" ! Quelle milice ? Il y a des "témoins" là ?
Ah que c'est facile de dire: "Les Allemands se contentaient de citer les témoignages de ceux des leurs qui étaient morts..." Et oui, la division fut décimée en Normandie et dans les combats qui suivirent... Et les dossiers de la justice allemande disparurent dans le débacle...

Le récit de Wikipédia n'est pas objectif. C'est encore un pamphlet de plus à ajouter aux ouvrages "officiels" publiés par les "vainqueurs" au détriment de la simple vérité historique. Si tu répondais, personnellement et honnêtement, aux questions posées par mon post précédent, qui restent toujours valables !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 09:38 (2008)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ? Répondre en citant

Salut , Admin 
Je tiens à te repondre sans esprit de polemique , en te citant , sur un sujet qui a degeneré , je le regrette et je vais essayer de faire bref
Commentaries en te citant
Sur un de tes posts precedents
 
 
Jusque là les ordres donnés sont parfaitement compréhensibles et clairs. Il n'est fait nulle part question de terroriser et de massacrer les populations civiles, ni au premier degré, ni au deuxième degré, ni en langage codé et sous-entendu.
 
Alors la c'est bien mal comprendre le langage du IIIè Reich 
 
Existe t-il par exemple ,  une seule directive de Berlin sur la finalité des deportations vers Auschwitz ............il s'agissait de regroupements à l'est , de colonies agricoles ...mais jamais d'extermination en masse  , je me trompe ?      
 
Les ordres sont clairs , dira Rundstedt dans un de ses ordres du jour,” il faut sevir sans pitié   .Pour le rétablissement de l’ordre et de la sécurité, les mesures les plus énergiques devront être prises afin d’effrayer les habitants de cette région infestée, à qui il faudra faire passer le goût d’accueillir les groupes de résistance et de se laisser gouverner par eux. Cela servira en outre d’avertissement à toute la population.”
 
 On pourra remarquer qu'aucun de ces lieux n'ont subi de quelconque exaction des Allemands. Le Journal de Marche de la division ne signale d'ailleurs aucun incident du aux partisans. "Pas de partisan, pas de représailles", semble être la règle ! 
 
Oui , une promenade de santé pour la D.R sur cet axe  ……jette un oeil sur le croquis de cette marche    ( Wikipedia , ils l’ont inventé ? ) , tout y est indiqué  : les localités , les accrochages , les “represailles “ , cela cadre parfaitement avec ce qu’ecrit  Delarue 
 
 Vu la liste des associations publiées par Wikipédia, qui sont toutes des associations d'anciens résistants ou d'anciens combattants des maquis,
Quell mepris ! Et alors , ça les disqualifierait  ? et les survivants ? Leurs temoignages auraient ils moins de poids que les tiens , à decharge .
 
 
 
La seule preuve, c'est le Journal de Marche de la Das Reich, mais là encore on nous dit que tout ça a été "arrangé" aprés coup pour dissimuler l'horreur des faits,
Eh bien comme preuve  ! tu balancerais ça à un historien de 4è ordre , qu’il te rirait au nez ……et si je t’apportais comme        irrefutable les commentaires de Guingoin ou les journaux des maquis rouges !
 
Le récit de Wikipédia n'est pas objectif. C'est encore un pamphlet de plus à ajouter aux ouvrages "officiels" publiés par les "vainqueurs" au détriment de la simple vérité historique
Encore une fois les temoignages à decharge que tu cites sont ceux de l’Assassin
Cite moi une source française que tu jugerais acceptable et jet e parle d’ouvrages serieux redigés à froid emanant de ttes les sensibilities
Pas seulement d’anciens
Mais non tu balaye tout
Et tu pourras pretendre que Napoleon n’a jamais existé
 
 
Allons Admin , reprends toi , je ne partage pas toutes tes idées ( c’est vrai nous sommes d’accords sur certains points ) mais ne defends pas l’indefendable
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 10:14 (2008)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ? Répondre en citant

Et c'est lui le défenseur d'une armée de pilleurs de violeurs et d'assassins qui nous dit ça !! 8)
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 11:00 (2008)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ? Répondre en citant

Hé , Briard , mais cette armée de pillards , de violeurs et d'assassins .....elle a bien rendu la monnaie de leur pièce aux Chleuhs  Allemands, qui avait fait bien pire en Russie de 41 à 45 ! 
Corrections de Briard, les Chleuhs étant des Berbéres originaires du Maroc !!


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 11:17 (2008)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ? Répondre en citant

Mais Lebel, tu te rends compte que ce que nous citons comme "pièces à décharge", tu les balaies d'un simple revers de main, en nous parlant du "double langage" cher aux Allemands, ce qui permet de dire vraiment n'importe quoi !
Exemple, un Allemand de la Das Reich ou de n'importe quelle unité écrit: "j'aime bien les choux à la crème"... Et toi tu me dis en rigolant: "Mais non voyons : On le sait bien et c'est de notoriété publique, celà signifie: "j'aime bien torturer les petites françaises"
Mais, si ce même Allemand dit: "Il faut être impitoyable avec les gens qui protègent les francs-tireurs, faire des exemples pour les terroriser", tu me dis: "Voilà la preuve ! Tu vois bien que c'était des sauvages, des assassins !"

Donc, lorsqu'un responsable d'une division qui doit aller combattre sur le front Normand (n'oublions pas le principal objectif) ordonne à tous ses officiers de nettoyer la région du centre le la France, qui sera sur leurs arrières lorsqu'ils auront atteint le front nord, et ce avec la plus extrême rigueur. Tu dis: ah, ah, vous voyez ! Ils l'ont dit ! Donc c'est vrai !"
Alors, double langage ou pas ?
Question:
Si il y a eu des massacres aussi abominables dans toutes les agglomérations traversées, pourquoi ne parle-t-on que de Tulle et d'Oradour ?

Je répète: le Journal de Marche de la division Das Reich, qui est la compilation de tous les journaux de marche des unités qui la composent, est une pièce à conviction, même si elle est présentée par l'assassin présumé ou avéré, et ce pour sa défense. De même pour des témoignages tels celui de Otto Weiddinger et de Eberhard Matthes, lieutenant-colonel de la Bundeswehr.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 12:36 (2008)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ? Répondre en citant

Encore une fois ton journal de marche et tes temoignages , meme l'historien le plus comprehensif n'en voudrait pas ! Tu t'y arc- boutes , mordicus,  Et tu esperes convaincre qui , à part toi et les tiens .............c'est à dire , pas grand monde 
                        Mais dis nous donc , QUI accepte cette thèse 
A part Tulle et Oradour , pour le Sud Ouest seulement , la liste est longue et comme tu es curieux tu peux visiter les sites et les bouquins de toute tendance qui en parlent
Pour Delarue , il y en a sur 200 pages .....ça vaut , peut etre tes temoignages !


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 13:49 (2008)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ? Répondre en citant

Attends , Admin , je ne récuse pas le principe  des pièces apportées par un accusé  pour sa defense 
      C'est au Tribunal de decider ou non de leur valeur 
Mais Weidinger n'est pas devant un tribunal , son bouquin c'est une justification et la , il ne se trouve pas grand monde pour y apporter credit .........à part toi et les tiens.

Non, le livre de Weiddinger n'est ni un plaidoyer, ni une justification. Il est un témoignage. Comme celui de Taege, ou celui de Matthes. Ils donnent l'apperçu de faits antèrieurs aux crimes perpétrés par les unités de la Das Reich. ET pour le témoignage de Matthes, il donne d'autres témoignages d'habitants d'Oradour qui n'ont pas été entendus par les Tribunaux. Pourquoi ? 
Otto Weiddinger dans la Préface de son livre dit ceci:
" Dans le cas d'Oradour, des fautes furent commises des deux côtés et la justice comme la vérité exigent que la responsabilité pèse équitablement sur les épaules des antagonistes.
Certes, les maquisards ont combattu pour la libération de leur pays et nous le comprenons bien. On ne doit pas oublier que ce combat, qui fut imposé aux troupes allemandes, a été mené en totale infraction à l'armistice franco-allemand de 1940, à la Convention de La Haye sur les guerres terrestres, ainsi qu'à la Convention de Genève. Dans ce conditions des mesures de représailles étaient à prévoir du côté allemand.
En vertu du Droit International et d'aprés les ordres formels du Haut-Commandement allemand, les maquisards devaient être traités en francs-tireurs." 


Idem pour le journal de marche , on y parle de nettoyer , ne sois pas naif ..........c'est le même euphemisme quand on parle de pacifier


           Des massacres injustifiés ( je ne parle pas d'exécution d'otages ) de femmes , enfants , vieillards , accomplis froidement par la DR ...........et les pillages ! Pourtant l'armée allemande stricte sur la discipline ........ni mention et encore moins condamnation.

Pas du tout ! Il n'y a aucun "massacre injustifié et accompli froidement". C'est ce qu'a prétendu à postériori l'accusation.
Les maquisards, et leurs chefs, lorsqu'ils attaquaient des éléments de l'armée allemande, savaient que celle-ci procéderait automatiquement à des mesures de représailles. Aucune armée au monde, mise dans une telle situation, ne procéderait autrement.
Donc, lorsqu'ils ont enlevé ces officiers du bataillon Der Führer, lorsqu'ils ont massacré sauvagement ces prisonniers allemand du régiment territorial 95, lorsqu'ils ont fait brûler vif ces ambulanciers enchaînés à leur véhicule, ils ne pouvaient croire que les "boches" continueraient  leur chemin sans demander de comptes, sachant depuis longtemps qu'à chaque attentat, ils s'emparaient d'otages qu'ils exécutaient. Voilà pourquoi on peut parler de responsabilité des maquis de la région dans ces drames, car ce sont bien des drames !

Et à toi, Français d'Algérie, je te rappellerai que l'ALN procédait de la même manière lorsqu'elle assassinait les malheureux soldats français tombés vivants entre ses mains. Les fellaghas savaient que lorsqu'on retrouverait les cadavres de nos camarades, égorgés, la verge et les testicules enfonçés dans la bouche, les bras sectionnés ou décharnés, notre colère serait sans limite ! Et c'était ça le but recherché, démontrer la sauvagerie de l'armée française ! Mais non, ta façon de comparer "nettoyer" et "pacifier" montre bien que tu ne peux pas t'empêcher de faire l'amalgame entre soldats allemands et soldats français en Algérie ! Alors fais le aussi dans l'autre sens !


Alors , on continue ...


Revenir en haut
WERWOLF


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2008
Messages: 81
Localisation: Deep South

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 15:51 (2008)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ? Répondre en citant

lebel a écrit:
Hé , Briard , mais cette armée de pillards , de violeurs et d'assassins .....elle a bien rendu la monnaie de leur pièce aux Chleuhs , qui avait fait bien pire en Russie de 41 à 45 ! 





les Allemands n'ont fait qu'appliquer localement des methodes de luttes anti-partisans heritées du front de l'Est , certes leur grande erreur c'est que la populations en France est moins "rustique" que celle de Russie resignée a l'esclavage et la loi du baton depuis des siecles....c'est ce qui a provoqua l'indignation .

Mais quelles methodes est la plus adaptée contre des individus qui emasculent et cousent les parties genitales dans la bouche de vos camarades ou contre d'autres qui vous enfoncent des etuis de cartouche dans la nuque à coup de marteau ??? 
Les francs tireurs, comme les espions, ne sont pas considerer comme des combattants reguliers et donc sont exclus des conventions de la Haye. Donc comme dans tous conflits depuis la nuit des temps, les francs tireurs sont passés par les armes. 
alors gardez vos salades humanistes droits del'hommiennes. Oeil pour oeil ............. 


d'ailleurs etrangement on retrouve les memes "traitements speciaux" apres la prise de TULLE par les FTP communistes :
 
"Charles Buch, jeune Français d Alsace incorporé de force dans la « Das Reich » où il était
interprète du QG du 2e Bataillon des Pionniers, se souvient de son arrivée à Tulle : « Le soir
du 8 juin, notre camion-bureau arrivait devant Tulle avec de nombreux autres véhicules qui se  
garaient des deux côtés de la route pour y passer la nuit. J entendis encore de nombreux coups  
de feu tirés par les Maquisards. J ai même vu des Maquisards fuir par les jardins sur une  
petite colline, à gauche de la ville (vu de l endroit où je me trouvais). Pendant ce temps, la  
 
Aufklärungsabteilung (bataillon de reconnaissance), commandée par le Major Wulf, se
faufilait dans Tulle avec des véhicules blindés, mettait en fuite les FTPF et prenait possession  
de la ville. Wulf découvrit alors les cadavres de 40 soldats allemands affreusement assassinés  
et mutilés. L après-midi du 10, une vingtaine d autres cadavres d Allemands furent retrouvés  
près du cimetière. Au total, environ 140 soldats allemands furent exécutés et enlevés : à part  
les 60 morts, le reste des soldats ne fut jamais retrouvé ».  
 
"Devant le tribunal de Bordeaux. lors du procès des inculpés dans l'affaire des pendaisons de Tulle, à l'audience du 6 juillet 1951, le général Bouty, qui était maire de Tulle, a déclaré :Autant qu'il m'en souvienne. les combats ont été engagés le 7 par le maquis qui a attaqué l'École normale de jeunes filles. Cela a commencé à 4 heures du matin et le premier combat auquel j'ai assisté s'est passé à la caserne du Champ de Mars. J'habite en face de la caserne. C'est tout à fait par hasard que rai assisté à ces événements. Là, il y avait deux compagnies de gardes mobiles, autant qu'il m'en souvienne. À 9 heures, tout était réglé, c'est-à-dire qu'il y avait une trêve qui avait permis aux gardes de se retirer. Je n'ai pris aucunement part aux incidents. Je suis allé là uniquement pour voir les pompiers qui venaient d'arriver.Le président, évoquant ensuite la journée du 8 : - Les Allemands avaient été criblés de balles au cours du combat ?
Le général : - Je le crois, parce qu'ils étaient à bout portant. Les autres étaient armés de mitraillettes et il est fort probable qu'ils ont reçu des rafales. On voyait des corps vraiment criblés de balles. Mais mutilés comme on dit... Que peut-on appeler mutilations ? Un arrachage de bottes n'est pas une mutilation. Maintenant, je vous parle d'une heure où la division n'était pas encore arrivée. Entre le moment où j'ai vu les cadavres, 7 heures du soir, et le moment où la division est arrivée, toute la nuit s'est écoulée. On a dit qu'un camion avait été décroché et était venu écraser ces cadavres.
Le président : - C'était accidentel ?
Le général : - D'après ce qu'on m'a dit. il y avait des corps qui n'étaient pas beaux à voir. Ils étaient en colonne un par un, en formation de combat, un rang à gauche, un rang à droite et accueillis à bout portant.
Le président : - Il est dit dans le dossier qu'on aurait trouvé certains cadavres d'Allemands qui auraient été victimes de la mutilation suivante : les parties sexuelles coupées et portées dans la bouche.
Le général : - Je ne l'ai pas vu à 7 heures du soir. La constatation faite par les Allemands s'est produite le lendemain matin. Nous n'avions pas eu le temps, avec le Supérieur du Grand Séminaire, d'enlever tous les cadavres. Il y a eu une intervention du maquis qui a d'ailleurs gêné l'opération. Un petit étudiant en médecine a voulu évacuer les blessés de l'hôpital vers 6 heures 30 ou 7 heures du soir. Il y a eu opposition des docteurs et chirurgiens." http://beaucoudray.free.fr/tulle.htm

Un autre medecin empecha les FTP d'embarquer les blesses allemands et les soigna du mieux qu'il pu, le medecin chef FTP Toty, et les sanguinaires allemands a la reprise de la ville, impressionnés, ne l'ont meme pas tuer !! (eux qui pourtant ne fesaientt que ca !) il joua d'ailleurs un role important par la suite dans les negociation entre l'etat major allemand et les autorites civiles.

Partisans de tous les pays..... aiguisez vos couteaux !!!

 



_________________
plutot mort que rouge .....


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 16:53 (2008)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ? Répondre en citant

Irrecevable ces preuves, le Général, Maire de Tulle, pas mort = collabo
le médecin de l'hopital il soigne des ennemis, il les protége contre les FTP = un collabo
et le dernier un "malgré nous", = un collabo!!
Lebel te fatigue pas, j'ai déjà écrit ce que tu allais dire. 8)
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 18:02 (2008)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ? Répondre en citant

Briard
Je vais d'abotd te repondre , c'est plus facile
Ou ai je dit que ces 3 etaient des collabos
Tu reprends les arguments de ton petit copain sans avoir rien compris 
Le general Bouty , colonel et faisant fonction de maire de Tulle à l'epoque  a fait sa deposition ,il a temoigné trés honnetement et pas du tout en faveur des allemands et il ne confirme pas les soi disant massacres ; Le colonel Bouty a d'ailleurs eté promu general aprés la guerre


Relis bien le site         beaucoudray.free.fr  


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 19:14 (2008)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ? Répondre en citant

Werwolf
Cela devient fatigant de  répondre à votre bande  , tout repose chez vous sur l'hypercritique 
Cette méthode s'attache souvent en l'analyse suspicieuse et à charge d'un grand nombre de détails insignifiants sur un sujet, afin de repousser une théorie adverse, et ce même si les preuves amenées par celle-ci ne sont, elles, pas négligeables.
Elle est particulièrement utilisée dans toutes les formes de négationnisme. En effet, elle permet, face à des preuves indiscutables, de procéder au syllogisme suivant :
  • tels détails sont troublants ;
  • donc toute l'explication est fausse ;
  • donc les preuves avancées sont des réfutations.

 En Russie ( 2èGM : 30 M de morts civils et militaires ) les massacres , les Einsatztruppen , allez , c'est dans le cadre de la lutte anti partisans .........et on n'allait pas faire dans le detail avec ces sous hommes ( résignés à l'esclavage , comme tu dis ! ) .....et tu aurais voulu qu' aprés ça les Russes , en 45 , leur fassent des cadeaux !
Pour Tulle , tu as choisi le mauvais site Smile  , lis le in extenso .........car il ne va pas dans ton sens ..........et pour t'edifier lis la page consacrée aussi au massacre d'Ascq 


Parlant des massacres d'allemands et de mutilations ,  Bouty ne confirme pas , il n'a rien vu 
Alors relis bien et dans tous les details le site en question , notamment pour l'hopital 
Relis aussi le chapitre consacré à Tulle et au parcours de la DR dans le bouquin de Delarue ; 
à moins que tu ne le récuse .................et on en reparlera 


Attention dans ton " commentaire " tu melanges tout et tu fais des fautes d'orthographe !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:11 (2016)    Sujet du message: Que s'est-il passé à Tulle ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 713, 14, 15  >
Page 6 sur 15

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com