France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

l'armee francaise en Afghanistan

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
WERWOLF


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2008
Messages: 81
Localisation: Deep South

MessagePosté le: Lun 12 Mai - 09:29 (2008)    Sujet du message: l'armee francaise en Afghanistan Répondre en citant

Des renforts français en Afghanistan: pour quoi faire ??????



Faut-il envoyer des troupes supplémentaires en Afghanistan? Nicolas Sarkozy, désireux d'apparaître comme un bon élève de l'Otan, s'apprête à répondre positivement à l'appel pressant, à la limite de l'injonction, des Etats-Unis. Curieusement, cette question ne fait l'objet d'aucun débat public alors que l'envoi de troupes supplémentaires parait acquis, et, comme d'habitude, le Parlement est le dernier endroit où se discute la politique étrangère et de défense de la France.
La question est devenue un sérieux sujet de contentieux entre les Etats-Unis et leurs alliés européens et canadiens au sein de l'Otan. Les Américains font le forcing pour pousser leurs alliés à accroître leurs engagements en Afghanistan face à la détérioration de la situation et au risque de retour des talibans. Le Secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, a récemment exprimé, devant le Congrès, sa crainte de voir l'Otan devenir:
Citation:
"Une alliance à deux vitesses, avec d'un côté des pays qui sont prêts à se battre et à mourir pour protéger la sécurité des citoyens, et d'autres qui ne le sont pas."


Et la question a dominé la réunion ministérielle de l'Alliance atlantique qui vient de se terminer à Vilnius.

Les Canadiens en première ligne dans le Sud

La Force internationale d'assistance à la sécurité (FIAS) en Afghanistan compte actuellement 55000 hommes, les Etats-Unis fournissant une bonne moitié des effectifs. Mais tous ne prennent pas les mêmes risques: dans le Sud, où se déroulent les principaux combats avec les talibans réorganisés, ce sont les Britanniques, Canadiens, Australiens et Néerlandais qui sont en première ligne. Washington va d'ailleurs prochainement envoyer 3200 soldats supplémentaires dans le pays, dont 2200 marines dans le Sud.
Les Etats-Unis multiplient les pressions sur leurs alliés. Souvent maladroitement: lorsque Robert Gates a critiqué, dans le Los Angeles Times, l'amateurisme des troupes engagées dans les opérations militaires dans le Sud, il s'est attiré une réponse brutale du Canada, qui a perdu 77 soldats au combat, principalement dans la région de Kandahar, la plus "chaude". Gates a aussitôt présenté ses excuses... Samedi, le Canada a menacé de retirer ses troupes du Sud en l'absence de renforts d'autres pays.
De même, en faisant pression sur l'Allemagne pour qu'elle accepte de déplacer une partie de ses 3200 hommes du Nord au Sud, et d'en accroître les effectifs, les dirigeants américains n'ont fait qu'attiser le sentiment antiaméricain en Allemagne; Et suscité la prudence d'Angela Merkel, soumise à la surenchère pacifiste de la gauche, avec laquelle elle participe à la coalition gouvernementale. Résultat: un refus catégorique de Berlin d'envoyer des troupes au Sud.

La volte-face de Nicolas Sarkozy

Reste la France. On se souviendra que Nicolas Sarkozy, pendant la campagne électorale, avait déclaré que la présence de troupes françaises "dans cette partie du monde" n'était pas "décisive". C'était, il est vrai, alors que des humanitaires français étaient les otages des talibans. Mais neuf mois plus tard, le président de la République a totalement changé d'avis, et pourrait annoncer au prochain sommet de l'Otan en avril l'envoi de plusieurs centaines d'hommes supplémentaires pour rejoindre les Canadiens dans le Sud. La France a déjà stationné à Kandahar des avions de combat Mirage qui étaient autrefois basés au Tadjikistan et envoyé des formateurs supplémentaires auprès de l'armée afghane.
Le calcul de Nicolas Sarkozy est certes lié à la détérioration de la situation en Afghanistan, mais s'inscrit aussi dans sa stratégie visant à réintégrer le commandement militaire de l'Otan et à prendre la tête de son "pilier européen". Il entend donc apparaître comme le chef déterminé d'une France qui n'hésite pas à engager ses troupes au côté de ses frères d'armes de l'Alliance sur des terrains éloignés. Une France qui ferait ainsi exception dans une Europe de plus en plus frileuse.
On imaginerait qu'il y a là matière à un grand débat national, en premier lieu au Parlement. Mais c'est dans la plus grande discrétion que s'effectue cette évolution. Nicolas Sarkozy redoute à juste titre que l'opinion interprète un renforcement de la présence française en Afghanistan comme un alignement sur l'administration Bush, une accusation qui lui colle à la peau depuis son élection, et qu'il n'a guère envie d'alimenter en ces temps de vaches maigres dans les sondages.

L'Afghanistan victime collatérale de l'Irak

Le secrétaire américain à la Défense a d'ailleurs publiquement évoqué cette difficulté cette semaine, en rappelant les différences entre les guerres d'Irak et d'Afghanistan. Pour lui, les critiques vis à vis de l'engagement américain en Irak ne devaient pas peser sur l'opération afghane. L'intervention en Afghanistan a été approuvée par le Conseil de sécurité de l'ONU alors que celle d'Irak est unilatérale. Et certains pays comme la France et l'Allemagne ont soutenu la première et se sont opposés à la seconde. Les Américains agitent également le spectre d'un renforcement d'Al-Qaeda en cas d'échec en Afghanistan, avec des conséquences négatives pour l'Europe aussi.
Reste l'autre question qui devrait faire l'objet d'un débat: comment se fait-il que, sept ans après la chute du régime discrédité des talibans, avec des dizaines de milliers de soldats de l'Otan sur place, des élections démocratiques et des milliards de dollars d'aide, les talibans soient en train de regagner du terrain en Afghanistan? Et à cette question, la réponse ne doit-elle être que l'envoi de troupes supplémentaires? Avant d'envoyer en douce quelques centaines de soldats supplémentaires, le président de la République -et chef des armées- devrait répondre à ces questions.

PIERRE HASKI . LE 89
_________________
plutot mort que rouge .....


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 12 Mai - 09:29 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
solstice


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2008
Messages: 58

MessagePosté le: Lun 12 Mai - 11:10 (2008)    Sujet du message: l'armee francaise en Afghanistan Répondre en citant

L'impression trés forte que j'ai eue en apprenant l'augmentation du nombre de soldats français en Afghanistan, et que chaque soldat français supplémentaire c'est un soldat américain en moins ... en afghanistan, et un soldat américain en plus en Irak.

NS (Nicolas Sarkozy, je précise pour les obsédés du style Lebel qui voient du National-Socialisme partout ..) sait qu'il ne peut pas envoyer de troupes en Irak, l'opposition à la II° guerre du golfe avait été telle que ce serait un tollé et sans doute un renversement du gouvernement.

Alors, en bon petit caniche des yankees, il joue la bande comme expliqué plus haut .....


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 12 Mai - 13:23 (2008)    Sujet du message: l'armee francaise en Afghanistan Répondre en citant

Dois-je vous rappeler, messieurs, que ce forum est dédié à la France en guerres au XX° Siècle ?

Par conséquent je dois, à mon grand regret, vérouiller le sujet. En comptant sur votre compérhension. Merci !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:48 (2016)    Sujet du message: l'armee francaise en Afghanistan

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com